Selon une étude, l'énergie renouvelable est déjà moins chère que les combustibles fossiles

27/09/16 à 16:37 - Mise à jour à 16:37

Si l'on tient compte de l'impact de l'accord climatique à Paris, les centrales qui fonctionnent à l'énergie renouvelable sont déjà moins chères que celles à base de combustibles fossiles. C'est ce que révèle une analyse de Carbon Tracker Initiative.

Selon une étude, l'énergie renouvelable est déjà moins chère que les combustibles fossiles

© iStock

Dans le cadre de cette analyse, Carbon Tracker Initiative (CTI) a simulé le coût moyen de la production de courant à l'aide de charbon, de gaz, d'énergie solaire et éolienne dans les centrales qui devraient être construites.

Contrairement aux comparaisons précédentes, le CTI tient également compte de l'accord climatique de Paris dans lequel le monde prend la résolution de limiter le réchauffement climatique à 2 degrés, et même de le rapprocher de 1,5 degré. Selon l'étude, cet accord stimule les pays à diminuer leurs émissions de CO2, avec des conséquences pour la durée de vie et la charge de production de centrales fossiles qu'elles construisent encore. Si on tient compte de ces nouveaux facteurs, la logique économique de ces centrales diminue considérablement.

Dépassé

Si l'on tient compte des nouveaux facteurs, les énergies renouvelables sont déjà moins chères, disent les chercheurs. Il est fort probable que cette tendance se poursuive, à mesure que l'action climatique devient plus urgente et que la croissance rapide d'énergie renouvelable rend les technologies moins chères et mine davantage la logique économique de combustibles fossiles.

"Les responsables politiques et les investisseurs doivent remettre en question les suppositions dépassées qui ne tiennent pas compte de la direction choisie par le monde à Paris", déclare James Leaton, directeur de recherche du CTI. (IPS)

Nos partenaires