Systèmes de ventilation

30/01/08 à 22:14 - Mise à jour à 22:14

Source: Je Vais Construire

Une habitation fraîche et bien ventilée n'est pas un luxe superflu. Ne vous laissez pas d'emblée dissuader par les prix parfois élevés.

L'été long et chaud de 2006 et l'automne, tout aussi chaud, nous l'ont une fois de plus bien fait comprendre: une habitation fraîche et bien ventilée n'est pas un luxe superflu. Ne vous laissez pas d'emblée dissuader par les prix parfois élevés. Il existe en effet sur le marché des systèmes de qualité tout à fait abordables. En voici un aperçu.

Pour garder votre maison fraîche, garantir un climat ambiant sain et confortable et en outre tenir compte de la consommation d'énergie, un système de ventilation intégré et contrôlé constitue sans aucun doute le meilleur choix.

Un tel système permet d'une part à l'air frais de pénétrer dans les espaces dits "secs" (séjour, chambres à coucher) et de circuler à travers un interstice dans ou sous la porte et d'autre part à l'air vicié et humide d'être évacué. L'apport et l'évacuation d'air peuvent se faire de manière naturelle et/ou mécanique. Ci-dessous, un résumé des possibilités:

Le système A est simple, nécessite un investissement limité et n'exige pratiquement pas d'entretien. Mais il peine à fonctionner par temps brumeux et exige le placement de conduits d'évacuation verticaux d'un grand diamètre, ce qui n'est pas toujours possible.

Le système B n'est presque jamais utilisé.

Le système C est simple: l'air neuf est amené via des aérateurs posés dans les fenêtres. Les conduits d'évacuation sont plus petits et ne doivent pas être placés verticalement, comme dans le cas du système A. Mais il y a cependant une évacuation continue d'air chaud, d'où une perte d'énergie.

Renson offre une variante économique de ce système: les bouches d'évacuation dans les espaces humides s'adaptent en fonction de votre présence et/ou du taux d'humidité.

Le système D permet de contrôler tant l'apport que l'évacuation d'air. L'air frais peut par exemple être aspiré via un tuyau dans le sol, une solution fort appréciable en été.

Ce système revient cependant plus cher que les autres et consomme plus d'énergie. En plaçant un échangeur thermique à côté du ventilateur, il vous est toutefois possible de compenser cette surconsommation. L'échangeur récupère en effet la chaleur contenue dans l'air vicié et la diffuse dans l'air amené, plus frais.

Cet avantage disparaît toutefois pendant les fortes chaleurs de l'été puisque l'air entrant est déjà trop chaud et qu'il serait illogique de le réchauffer encore plus. Il est donc conseillé d'investir dans un système muni d'un bi-pass qui permet de court-circuiter l'échangeur pendant les chaudes journées d'été.

Ventilation intensive de nuit

Quel que soit le type de ventilation choisi, naturel ou mécanique, l'air entrant dans la maison pendant les chaudes journées d'été a tendance à réchauffer la maison. C'est pourquoi il y a lieu de compléter le système de ventilation permanent avec une ventilation intensive de nuit. Quel en est le principe et comment cela fonctionne-t-il?

En général, les nuits, en été, sont plus fraîches que les journées. Pour rafraîchir la maison, il suffit d'y faire circuler l'air plus frais de la nuit en grande quantité (entre 5 et 10 fois le volume d'air par heure). Ceci a pour effet de rafraîchir non seulement l'air intérieur mais aussi de diminuer la température des parois inertes qui ont accumulé la chaleur pendant la journée. De cette manière, la maison sera plus fraîche le matin et prête à stocker à nouveau la chaleur de la journée. Pour ce faire, il suffit d'ouvrir largement certaines fenêtres pour créer un courant d'air intensif.

Il faudra bien sûr tenir compte de l'aspect sécurité et ne pas choisir des fenêtres facilement accessibles et munir les fenêtres de ventilation intensive d'une grille de protection avec moustiquaire. Cette grille élimine la vue sur la fenêtre ouverte et empêche les insectes d'envahir la maison. Un autre aspect important est votre confort et votre santé: vous n'utiliserez donc pas les fenêtres des chambres pour créer ce courant d'air.

En savoir plus sur:

Nos partenaires