Clôtures et portails

31/01/08 à 22:05 - Mise à jour à 22:05

Source: Je Vais Construire

Le Belge a une notion forte de la propriété privée et aime délimiter son terrain, marquer de façon non équivoque la frontière de son habitation.

Clôtures et portails

Le Belge a une notion forte de la propriété privée et aime délimiter son terrain, marquer de façon non équivoque la frontière de son habitation.

Pourtant, il n'est pas toujours nécessaire de clôturer l'avant de son terrain pour marquer son territoire. Une haie, une différence de matériaux ou un parterre pourront parfois symboliser la limite sans gâcher la vue vers la façade (et inversement de la maison vers la rue).

Si vous optez quand même pour une grille, il faudra que cette "barrière" n'entre pas en conflit avec l'habitation. Quoi de plus triste qu'une superbe maison contemporaine affublée d'un lourd portail coloré en totale contradiction avec la maison qu'il est censé protéger.

On trouve des portails en bois, en fer forgé, en alu, en PVC, en acier, ou encore des assemblages bois-acier, etc. Les modèles en PVC ou en aluminium sont évidemment moins chers mais aussi moins solides et plus difficilement réparables que ceux en acier ou en bois. En revanche, le bois demande un peu plus d'entretien. Ce portail pourra être automatisé. Le contrôle d'accès se fait alors par digicode ou badge magnétique (et télécommande pour la voiture). Le badge est toutefois plus sécurisant que le digicode.

En savoir plus sur:

Nos partenaires