Cocooning sur la terrasse

22/01/13 à 10:36 - Mise à jour à 10:36

Source: Je Vais Construire

Le cocooning ne doit pas nécessairement se faire entre les quatre murs de la maison. On peut aussi élargir le concept au jardin et à la terrasse, qui font d'ailleurs partie intégrante de notre habitat familier.

Cocooning sur la terrasse

L'élargissement de l'univers " cocoon " vers l'extérieur peut tout simplement se faire en gommant la frontière entre l'intérieur et l'extérieur. Il y a plusieurs trucs et astuces pour y parvenir. Vous pouvez par exemple utiliser, dehors, les mêmes matériaux qu'à l'intérieur. Un même carreau peut ainsi habiller la cuisine ou le séjour et la terrasse. Vous pouvez éventuellement créer une légère différence en variant les formats : de grandes dalles dehors et de plus petites à l'intérieur, ou l'inverse.

Si le revêtement de sol intérieur est un parquet, vous ne pouvez pas le prolonger sur la terrasse. Les essences de bois utilisées pour l'intérieur ne conviennent généralement pas pour l'extérieur. Les fabricants de revêtements de sol ont donc trouvé la parade : des carreaux céramiques qui imitent le bois et sont recouverts d'une couche antidérapante. Dans ce cas-là, vous utilisez des matériaux différents mais, visuellement, le revêtement semble se prolonger vers l'extérieur, sans interruption.

Une autre manière d'estomper la frontière entre l'intérieur et l'extérieur est de poser de grandes baies vitrées dont les profilés inférieurs sont intégrés dans le sol. Quand les portes coulissantes sont ouvertes, l'espace intérieur devient espace extérieur et vice versa.

Puisque cet espace extérieur devient, en quelque sorte, un second séjour, il convient de l'habiller et de l'aménager en conséquence. Il existe à cet effet diverses solutions adaptées. Le cocooning à l'extérieur ne se fait pas dans des chaises de jardin ordinaires, en plastique. Que du contraire ! Il faut de gros fauteuils, un salon extérieur aux coussins moelleux, une table et des chaises qui semblent tout droit sorties du séjour. Dans de beaux matériaux et dans des couleurs agréables à regarder. Il ressort d'une étude que nous, les Belges, appartenons aux plus gros acheteurs de mobilier de jardin en Europe : on remplacerait nos meubles de jardin tous les quatre à cinq ans !

N'oubliez pas non plus de doter l'espace extérieur d'un éclairage d'ambiance adéquat, d'un auvent et, éventuellement, d'un élément de chauffage. De cette manière, vous pourrez prolonger votre cocooning dehors au cours des saisons qui le permettent. Surtout dans un pays comme le nôtre, où les dieux de la météo ne sont pas toujours cléments...

Texte : Dirk De Mesmaeker

Nos partenaires