Le bois de teck est-t-il menacé ?

20/03/12 à 14:53 - Mise à jour à 14:53

Source: Je Vais Construire

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la popularité du teck ne se limite pas aux meubles de jardin.

Le bois de teck est-t-il menacé ?

© Thinkstock

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la popularité du teck ne se limite pas aux meubles de jardin. C'est pourtant en tant que tel que cette magnifique variété de bois a connu ses premiers succès. La croissance rapide de la demande a ensuite amené les fabricants à se laisser tenter par de nouvelles applications : c'est alors que l'utilisation du teck s'est étendue aux meubles et aux revêtements de sols.

Cette variété de bois est appréciée pour diverses raisons. Premièrement, le teck est quasiment le seul bois au monde à ne pas se laisser ronger par l'eau - douce ou de mer. Ensuite, il peut supporter presque toutes les conditions climatiques. A condition d'un minimum de soins, il demeurera toujours impeccable.

Une série d'alternatives

La demande croissante de teck inquiète les écologistes, les gestionnaires forestiers, quelques (rares) politiciens ainsi que les fabricants. Partant de la constatation que le teck est en train de se raréfier, ceux-ci remettent en question du bien-fondé d'une utilisation aussi fréquente.

Les industriels prennent également depuis peu un certain nombre d'initiatives aussi créatives qu'innovantes, qui débouchent d'ailleurs sur une série d'alternatives intéressantes. Celles-ci ont permis de tempérer l'euphorie qui entourait le teck et de réduire le danger réel de voir cette variété de bois disparaitre pour toujours.

Au rayon des alternatives, il y a entre autres le 'nepteck', dont on retrouve des exemples chez Pergo et dans la gamme Eligna de Quick-Step. Les fabricants ont travaillé trois ans sur ce produit raffiné aux allures teck remarquablement réalistes. Et le résultat vaut le détour. Son aspect évoque un teck légèrement noueux.

Il est également possible de recourir à d'autres variétés de bois, qui présentent les mêmes avantages que le teck. Le fabricant belge Cras (Groupe Collstrop) intègre par exemple à sa gamme de produits de jardin certaines variétés de bois exotiques comme l'itauba et l'ipé brésiliens, le padouk (africain) et le bilinga (asiatique).

De son côté, Gloster assortit le teck à différentes matières : la consommation de cette variété de bois coûteuse est donc réduite, tandis que le résultat reste comparable.

Du teck recyclé

Il est venu à l'esprit du fabricant belge de meubles V&F de faire le tri du bois, des meubles et des vieilles bâtisses sur l'île de Java et d'ensuite y recycler l'ensemble de la matière teck.

Le bois est tout d'abord soigneusement séché dans des fours high-tech informatisés. Il est ensuite traité selon des procédés de fabrication industrielle moderne et artisanales.

Marianne Burton

Nos partenaires