Les écrans visuels au jardin

21/05/13 à 10:22 - Mise à jour à 10:22

Source: Je Vais Construire

Par définition, le jardin est un espace ouvert. L'intimiser tout en conservant des vues agréables : tel est le défi de tout propriétaire. Pour y parvenir, de nombreux types d'écrans existent...

Les écrans visuels au jardin

© Betafence

Par définition, le jardin est un espace ouvert. L'intimiser tout en conservant des vues agréables : tel est le défi de tout propriétaire. Pour y parvenir, de nombreux types d'écrans existent...
La principale fonction des écrans est de séparer les terrains mitoyens ou d'intimiser un jardin visible depuis l'espace public. À l'intérieur même du jardin, ils sont aussi utilisés pour créer des zones spécifiques (piscine, potager, salon extérieur, etc.). Il s'agit, dans tous les cas, de précieux alliés pour délimiter les espaces de façon structurée, voire architecturale.

Les plus tendances

Le plus répandu dans les jardins est sans doute l'écran végétal. La plupart des mitoyennetés sont en effet réalisées par des haies. En cause : leur esthétisme et leur prix. Parmi ces écrans, les plus courus sont les espèces persistantes, qui conservent leur feuillage en hiver, comme le laurier cerise. Les espèces marcescentes, tel le hêtre ou le charme, remportent également beaucoup de succès. Dans leur cas, les feuilles meurent à l'automne mais restent accrochées aux branches jusqu'à la pousse des nouvelles feuilles au printemps.

Dans les jardins contemporains, les gabions apportent une solution architecturale épurée très appréciée. Sur les terrasses en ville, là où l'espace est rare, ce sont les écrans qui prennent le moins de place qui séduisent le plus (clôtures végétalisées, panneaux en bois ou en PVC...). Leur rôle est alors de protéger des regards extérieurs, tout en dissimulant les immeubles peu esthétiques et en offrant - parfois - une agréable touche de verdure.

Que trouve-t-on sur le marché ?

Le choix de l'écran sera fonction de son rôle. Pour atténuer le bruit des voisins, par exemple, les solutions minérales ou le bois seront privilégiés. Pour intimiser son jardin, toutes les autres solutions sont possibles.

1. Les écrans en bois
? Panneaux pleins ou ajourés (sapin, bankirai, azobé, ipé...)
? Panneaux tressés (noisetier, saule...)

2. Les écrans minéraux
? Panneaux pleins en béton (il existe des modèles en imitation bois)

3. Les gabions
? À remplir de pierres ordonnées ou en vrac, de copeaux de bois, de débris de tuiles en terre cuite...

4. Les écrans en PVC
? Panneaux pleins (simples ou en imitation bois)
? Bâches fixées sur des clôtures existantes
? Herbe synthétique en lamelles tressées dans une clôture

5. Les écrans végétaux
? Haies classiques (résultat différé dans le temps si utilisation de petits plants et résultat immédiat si plantation de haies "prêtes-à-planter" touffues et hautes de 2 m)

6. Les clôtures végétalisées
? En treillis garni d'une espèce végétale grimpante comme le lierre

Virginie Stassen

Nos partenaires