Un apport de fraîcheur par brumisation

17/06/13 à 13:15 - Mise à jour à 13:15

Source: Je Vais Construire

Le brumisateur reproduit cet abaissement de la température ambiante en vaporisant une multitude de gouttelettes d'eau.

Un apport de fraîcheur par brumisation

© GF

Avez-vous déjà remarqué la fraîcheur qui règne aux abords d'une cascade ou d'une fontaine ? Le brumisateur reproduit cet abaissement de la température ambiante en vaporisant une multitude de gouttelettes d'eau. Ces gouttelettes s'évaporent instantanément au contact de l'air, réduisent la température ambiante et provoquent une agréable sensation de fraîcheur, sans mouiller.
Un brumisateur est un appareil qui peut s'installer tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Il transforme de l'eau en microgouttelettes par le biais d'une pompe sous pression (60 bars). Ces microgouttelettes ressemblent à une très fine brume qui a pour particularité de s'évaporer instantanément. Ce phénomène d'évaporation (changement de phase de l'eau) est tout naturellement associé à une consommation de chaleur. En effet, pour s'évaporer, l'eau utilise l'énergie thermique présente dans l'air : elle consomme de la chaleur ! Cette absorption naturelle de calories a pour effet de diminuer la température de l'espace dans lequel s'effectue l'échange thermique.

Cette baisse de la température de l'air atteint couramment 5 à 10 °C, ce qui engendre instantanément un effet de fraîcheur dans une pièce ou sous une tonnelle sans risque d'être mouillé, tant la brume est fine. Le principe de brumisation est considéré comme écologique et économique puisqu'il assure à moindre coût un rafraîchissement de l'air sans installation de grands systèmes de climatisation. La pression de 60 bars est indispensable pour que la brumisation ne mouille pas. En deçà de 60 bars, les gouttelettes d'eau ne s'évaporent pas assez rapidement et mouillent l'environnement. Plus la pression est élevée, plus la taille des gouttes sera petite, plus l'évaporation sera rapide. La brumisation est également le seul moyen de climatiser un espace extérieur.

Pour les usages professionnels, l'installation comprend généralement un système de buses fixes qui est mis en place dans l'espace à rafraîchir, pour une diffusion sous forme de rideau de fraîcheur ou de brumiventilateur.

Pour les particuliers, les brumisateurs sont de conception plus légère et souvent transportables. Là encore, il existe de nombreux modèles sur le marché, des plus simples, associés ou non à un ventilateur sur roulettes, au plus sophistiqués. Certains modèles associent également à la production de brume la diffusion d'huiles essentielles pour un effet relaxant ou stimulant en fonction des huiles choisies.

Benoît Bilocque - Econologic

Nos partenaires