Une terrasse en prolongement du salon

16/04/12 à 13:21 - Mise à jour à 13:21

Source: Je Vais Construire

Une série de questions doivent être posées pour choisir judicieusement le revêtement d'une terrasse.

Une terrasse en prolongement du salon

Nombreuses sont les personnes qui souhaitent prolonger le revêtement de sol intérieur à l'extérieur. Mais attention, au-delà de l'aspect esthétique de la chose, une série de questions doivent être posées pour choisir judicieusement le revêtement d'une terrasse.

1. Soumis à des conditions atmosphériques sensiblement différentes, surtout dans nos régions, le matériau employé, et spécialement le bois, vieillira différemment à l'intérieur et à l'extérieur. Le bel effet visuel d'ensemble des premiers jours disparaîtra donc progressivement. Ce phénomène n'est pas dramatique ou inesthétique en soi, mais vous devez en être conscient au moment de prendre votre décision.

2. À l'intérieur ou à l'extérieur, les attentes ne sont pas les mêmes, en particulier pour l'entretien du revêtement de sol, mais aussi pour le caractère antidérapant de la surface. En effet, le revêtement de la terrasse se doit d'être un minimum antidérapant afin d'éviter toute chute lorsque la terrasse est humide. Par contre, à l'intérieur, cette contrainte est moins importante et l'on privilégiera plutôt un revêtement assez lisse pour un entretien facile. Lorsqu'on souhaite utiliser le même revêtement à l'intérieur et à l'extérieur, il faut donc se tourner de préférence vers des matériaux qui répondent au mieux à toutes ces exigences.

3. Un autre critère important pour les revêtements de terrasse est la résistance au gel. Un matériau appliqué habituellement à l'intérieur ne supporte pas forcément d'être exposé aux températures négatives. Il faut donc se renseigner sur ses caractéristiques avant de l'utiliser à l'extérieur.

4. Le type de pose du revêtement a également toute son importance. En rénovation, la hauteur disponible pour la mise en oeuvre du matériau choisi est souvent limitée et peut être insuffisante pour poser un type de revêtement habituellement posé à l'extérieur, comme par exemple des dalles en pierre. Dans le cas d'une construction neuve, tout est permis, pour autant que le choix du revêtement de sol soit arrêté assez tôt et que la hauteur entre la dalle et le niveau fini soit prévue en fonction de ce choix.

Sylvie Reversez

En savoir plus sur:

Nos partenaires