Des châssis en bois non traités ?

19/03/12 à 10:16 - Mise à jour à 10:16

Source: Je Vais Construire

Les châssis en bois séduisent généralement par leur caractère naturel. Leur entretien constitue toutefois un frein à leur pose. Une question se pose donc : est-il envisageable de placer des châssis en bois non traités ?

Des châssis en bois non traités ?

© Riche

Nul ne l'ignore, le bois non traité est un matériau dont la teinte va se modifier dans le temps. Cette modification est due essentiellement aux intempéries et à l'exposition aux UV. Sous leur action, le bois va griser plus ou moins fortement selon son essence. Outre cette modification de l'aspect esthétique, le bois risque d'être attaqué par l'humidité et les insectes, mais aussi de se déformer, et donc de ne plus pouvoir garantir l'étanchéité à l'eau ou à l'air de la fenêtre.

Dans ses recommandations concernant les menuiseries extérieures, le CSTC conseille toujours l'application d'un produit de finition. Deux types de traitement peuvent être appliqués sur des profilés en bois : le premier destiné à sa préservation, le second à sa finition.

La préservation, nécessaire à la durabilité

La plupart des bois exigent un traitement fongicide pour le préserver des attaques d'insectes et le protéger des intempéries. Ce type de traitement est généralement appliqué par imprégnation en usine, toujours avant la finition.

Le bois rétifié, un bois traité pour sa préservation ?

La rétification du bois n'est pas un traitement à proprement parler. Il s'agit d'un procédé chimique de préservation mis au point à la fin des années 1990. La rétification consiste à chauffer le bois de manière contrôlée pour en modifier la structure et le rendre stable, imputrescible et durable tout en conservant son aspect 100 % naturel.

À ce jour, le débat n'est pas encore clos entre partisans et opposants à l'utilisation de bois rétifié pour la fabrication de châssis.

4 fonctions pour la finition

Les buts d'un traitement de finition sont multiples. Il peut s'agir :
? d'embellir l'aspect du bois et de le mettre en adéquation avec l'esprit recherché pour une façade ou une construction ;
? de prolonger sa longévité et sa bonne conservation ;
? de le protéger contre les agressions du climat ;
? d'en faciliter l'entretien.

Les lasures, les produits top-coat, les peintures et les huiles font partie de ces traitements de finition. Vous l'aurez compris, après un traitement de préservation, l'application d'un produit de finition est recommandée sur tous les types de bois. Si malgré ces recommandations, vous souhaitez laisser au bois ses caractéristiques naturelles, optez pour une essence de durabilité I.

Le bois possédera ainsi les caractéristiques physiques nécessaires pour vieillir naturellement. Notez toutefois qu'en cas de perte de ses qualités techniques, vous n'aurez aucun recours officiel. Gardez aussi à l'esprit que sans traitement de finition, l'aspect du bois va évoluer dans le temps et prendre progressivement une patine grise. Cette dernière ne sera uniforme que si la totalité du châssis est exposée de manière parfaitement identique aux intempéries.

Dans une façade, le mur protège généralement le profilé supérieur qui se patinera moins vite que la travée inférieure plus exposée. Si vous souhaitez que vos châssis conservent un aspect uniforme, un traitement de finition s'impose donc.

Cédric Bourgois

Nos partenaires