Des portes et fenêtres parfaitement isolantes

06/10/16 à 16:56 - Mise à jour à 13/10/16 à 14:32

Aujourd'hui, les portes et fenêtres ne constituent plus les maillons faibles de l'enveloppe de construction. Les fabricants mettent tout en oeuvre pour isoler toujours mieux les profilés. La valeur d'isolation du vitrage a, elle aussi, augmenté ces dernières années. De ce fait, on retrouve aujourd'hui des portes et fenêtres affichant des niveaux d'isolation les plus divers, du très basique au niveau quasi neutre en énergie ou passif. Et cela tant en PVC, en bois qu'en aluminium.

Des portes et fenêtres parfaitement isolantes

© Belisol

Le niveau d'isolation d'une porte ou fenêtre est exprimé en valeur U. Cette valeur indique la quantité de chaleur perdue par seconde et par mètre carré au travers d'un élément de construction sous une différence de température de 1 °C entre l'environnement intérieur et l'environnement extérieur. Plus la valeur U est faible, meilleure est l'isolation de cet élément de construction (fenêtre ou porte).

Pour rendre les choses plus complexes : la valeur U totale d'une fenêtre ou porte est le résultat des valeurs U des différents éléments qui la composent. Une fenêtre se compose d'un châssis affichant une valeur Uf (frame) et d'un vitrage avec une valeur Ug (glass). Les valeurs Uf et Ug constituent ensemble la valeur Uw (window), qui indique le degré d'isolation de l'ensemble de la fenêtre. La valeur Uf est, elle aussi, le résultat de deux valeurs d'isolation combinées : d'une part la valeur U du dormant, d'autre part celle de l'ouvrant. D'un point de vue théorique, une fenêtre fixe isole mieux qu'une fenêtre qui s'ouvre.

Vous cherchez de nouvelles fenêtres ? Vous trouverez 40 pages d'inspiration dans la brochure Belisol à l'arrière du magazine Je vais Construire & Rénover 394 qui est en vente actuellement.

  • Retrouvez plus d'information sur les fenêtres isolantes dans le magazine Je vais Construire & rénover qui parait le jeudi 27 octobre prochain.

Tom Mondelaers

Nos partenaires