Des profilés invisibles

15/02/12 à 10:12 - Mise à jour à 10:12

Source: Je Vais Construire

Les fenêtres constituent notre lien avec le monde extérieur. Dans les grandes baies vitrées, les profilés ne peuvent donc en aucun cas gêner la vue. C'est pourquoi divers fabricants proposent aujourd'hui des solutions qui tentent de réduire autant que possible la largeur des profilés.

Des profilés invisibles

© L. Roymans/Arch. M. Bernaert

Ces dernières années, des gammes de profilés fins ont vu le jour. Lors de Batibouw 2011, Sapa Building Systems avait introduit son Artline. Cette année, Schüco présente à Batibouw son système ASS 77 Panorama Design, le Luxembourgeois Keller distribue son "Minimal Window" sur le marché belge par le biais de Glas Ceyssens, et le système suisse "Sky Frame" est distribué en Belgique par l'intermédiaire de FMP Plus situé à Duffel et Mathieu Lauffs à Raeren.

Tous ces nouveaux systèmes de profilés s'illustrent par la largeur extrêmement réduite de leurs profilés.

Incorporés dans les façades

Le secret de ces profilés invisibles réside dans le fait que les châssis sont entièrement incorporés dans les façades. Ainsi, seuls les profilés intermédiaires, dont la largeur est minime (à peine 20 à 30 mm), demeurent visibles. En matière de surface, ces profilés de petite épaisseur permettent néanmoins de réaliser des baies vitrées de 2,5 sur 4 mètres, dont le poids peut atteindre 500 kg.

Si les profilés fins répondent aux aspirations esthétiques des créateurs et maîtres d'ouvrages, ils sont également très performants en matière de stabilité et de prestations thermiques. Ils conviennent pour des baies vitrées pouvant atteindre quelques centaines de kilos, et des brosses adaptées garantissent une bonne étanchéité à l'air des parties coulissantes des fenêtres.

Architecte

Si vous êtes tenté par de tels profilés de fenêtres, faites-en part à votre architecte dès la phase de conception de votre habitation. Il devra en effet en tenir compte lors de l'élaboration du projet et des plans détaillés destinés à l'entrepreneur.

L'architecte pourra aussi consulter à cet égard un constructeur ou un producteur. Cela signifie donc qu'en tant que maître d'ouvrage, vous devrez déjà choisir, à un stade précoce, avec quel constructeur vous travaillerez. Plus étroite sera la collaboration entre l'architecte et le constructeur dans la phase de conception, mieux les profilés pourront être dissimulés.

Tim Vanhove - Habitos.be

Nos partenaires