Entretenir la gouttière

22/08/12 à 08:56 - Mise à jour à 08:56

Source: Je Vais Construire

La gouttière déborde très vite de saletés (feuilles mortes, mousses, branchages, déjections d'oiseaux...). Si on ne la nettoie pas chaque année, des plantes aromatiques et des arbustes peuvent même s'installer. Nos conseils pour une gouttière propre.

Entretenir la gouttière

© VMZINC

Dans un environnement boisé, il faut nettoyer les gouttières après la chute des feuilles (fin novembre). En effet, les feuilles risquent de boucher les évacuations, avec toutes les conséquences que l'on imagine. Pour éliminer le sable et la mousse (non seulement dans la gouttière mais aussi sur la toiture), il vaut mieux attendre les périodes sèches.

Veillez à votre propre sécurité, utilisez une échelle stable et faites en sorte qu'il y ait quelqu'un près de vous. La paroi intérieure des gouttières de toiture est généralement parachevée avec de l'EPDM ou du roofing. Ces matériaux (surtout le roofing) risquent de présenter des petites fissurations ou des déchirures après un certain temps. Vous le constaterez si, après de fortes précipitations, les eaux pluviales ne s'évacuent plus par le tuyau d'évacuation mais le long de la façade. Pour réparer ces petits dégâts, vous avez deux solutions.

La première, peu coûteuse mais temporaire - la gouttière est alors bonne pour le service pendant maximum deux ans -, consiste à appliquer un produit à base de goudron. La seconde, de loin meilleure, est de faire appliquer une nouvelle couche d'étanchéité. Vous en aurez alors pour 20 ans ! Si vous n'avez pas le vertige, vous pouvez appliquer vous-même le goudron ; mais la mise en oeuvre d'une nouvelle couche de roofing ou d'EPDM doit être confiée à un professionnel.

Chantal Verrecas

Nos partenaires