Et pourquoi pas un patio ?

02/05/11 à 16:29 - Mise à jour à 16:29

Source: Je Vais Construire

Le patio est par définition une cour intérieure dont l'origine remonte à l'époque romaine, lorsque les villas étaient fermées vers l'extérieur.

Et pourquoi pas un patio ?

© EPA

Pour introduire la lumière au coeur d'une maison profonde et peu lumineuse, on peut placer une prise de lumière en toiture et condamner quelques mètres carrés de plancher pour créer un vide vertical entre les niveaux. On peut aussi littéralement "creuser" la maison pour libérer un espace extérieur en son centre, sous la forme d'un patio.

Un peu d'histoire

Le patio est par définition une cour intérieure dont l'origine remonte à l'époque romaine, lorsque les villas étaient fermées vers l'extérieur. Toutes les pièces de la maison étaient alors ouvertes vers un atrium (sorte de grand patio) qui leur garantissait accès, ventilation et lumière naturelle.

L'atrium était également pourvu d'une colonnade qui permettait de circuler d'une pièce à l'autre en restant à l'abri. Une fontaine centrale approvisionnait la maison en eau et apportait un peu de fraîcheur en été.

Le patio contemporain Si le volume général de l'immeuble à rénover est massif et que l'on peut se permettre de "sacrifier" quelques mètres carrés de surface habitable, le patio offre une solution originale pour l'éclairage et la ventilation naturelle des locaux implantés au coeur de la maison. "Creusé" dans le volume sur un ou plusieurs niveaux, il peut partir du sol ou même d'une toiture plate intermédiaire.

Sa forme et ses dimensions seront fonctions de l'espace disponible, mais il suffit de quelques mètres carrés pour qu'un patio prenne tout son sens.

Quelles parois ? En alternant les pleins et les vides, autrement dit les parois opaques et les baies vitrées, le patio peut au choix jouer la transparence ou l'intimité. Il peut aussi faciliter la communication entre des niveaux superposés tout simplement via les vues obliques entre fenêtres. Si les parois vitrées courent jusqu'au sol et sont pourvues de portes battantes ou coulissantes, elles peuvent aussi permettre une circulation entre les espaces d'un même niveau à travers le patio.

N'oubliez pas qu'il s'agit de parois extérieures et qu'il est dès lors indispensable de les isoler correctement. D'autre part, le patio fait perdre en compacité puisqu'il augmente considérablement la surface des parois extérieures et diminue le volume intérieur chauffé.

Le bon usage du sol Dans la plupart des cas, le patio sera plus haut que large, avec pour conséquence que le soleil n'atteindra que rarement (ou pas du tout) le niveau du sol. Ceci a bien sûr une implication sur l'usage du sol. Au choix, on pourra en faire une terrasse, lovée à l'abri des vents et des regards pour la lecture ou le petit déjeuner, une pièce d'eau qui garantira la fraîcheur des locaux en été, ou encore un jardin intérieur minéral et/ou végétal.

Pour cette dernière option, on se tournera de préférence vers des plantes qui supportent l'ombre et sont faciles à entretenir (feuillage persistant, croissance et développement limités...). Pour ce type d'aménagement, n'hésitez pas à vous faire conseiller par un architecte de jardin ou un horticulteur professionnel.

Eric Cloes

En savoir plus sur:

Nos partenaires