Examinez les châssis et fenêtres

14/11/09 à 23:03 - Mise à jour à 23:03

Source: Je Vais Construire

Pour diminuer les coûts de chauffage, il est utile d'examiner l'état des châssis et fenêtres.

Pour diminuer les coûts de chauffage, il est utile d'examiner l'état des châssis et fenêtres.

Le double vitrage ancien, et a fortiori le simple vitrage, peuvent être remplacés par du vitrage super isolant ou à haut rendement. Le double vitrage traditionnel est une technique dépassée. Le verre à haut rendement diminue fortement les pertes énergétiques. L'investissement sera récupéré par des économies sur les coûts de chauffage.

Le plus souvent, on place du vitrages avec un facteur K de 1.1. C'est la norme. Il est possible maintenant d'obtenir du vitrage avec un facteur K de 0.9 mais il est encore cher. Dans une rénovation, il est possible de demander une prime pour remplacer les châssis et le vitrage existants.

Menuiserie

Peut-être suffira-t-il de ne remplacer que les vitrages si les châssis sont encore en bon état, mais ces derniers doivent être aussi isolants que le verre proprement dit. Sur les châssis en métal ou en aluminium, une bonne rupture de pont thermique est une nécessité.

Avec une température extérieure de 0°C et intérieure de 20°C, la température sur la face interne d'un simple vitrage n'est que de 5,6°C ; avec une vitre à haut rendement de facteur 1.1, elle passe à 17,3°C.

Exprimé en consommation de combustible, cela représente une économie d'environ 44 litres de mazout ou 36 m³ de gaz naturel en cas de remplacement de verre simple par du verre à haut rendement 1.1, par mètre carré ! En outre, la déduction fiscale (pour le châssis et le vitrage) allège d'autant la facture.

Faites-vous conseiller par un professionnel. L'installation de vitrages isolants peut provoquer de la condensation sur les zones froides de la maison.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos