Isolation d'un grenier aménagé

09/12/09 à 04:29 - Mise à jour à 04:29

Source: Je Vais Construire

Si votre grenier est destiné à être aménagé, ce sont les pentes du toit qui doivent être isolées.

Si votre grenier est destiné à être aménagé, ce sont les pentes du toit qui doivent être isolées.Pour une nouvelle construction ou une rénovation en profondeur, il existe trois possibilités:

1. isolation sous les tuiles (toiture Sarking),

2. utilisation de panneaux de toiture avec isolant

3. isolation sous la sous-toiture.

Toiture Sarking

L'isolant est fixé sur la face supérieure de la charpente du toit et non classiquement entre les chevrons.

Avantages : Moins de risques de ponts thermiques (les panneaux isolants emboîtables offrent un bon raccord). Bonne protection des bois de charpente qui se trouvent sous l'isolant. Avantage esthétique puisque la structure en bois reste apparente. Intéressant en cas de rénovation puisque les finitions intérieures restent en place.

Désavantages : Plus cher en rénovation que la méthode d'isolation traditionnelle. Pas d'économie possible en faisant le travail soi-même.

Des panneaux de toiture avec isolation intégrée

On utilise ici des éléments préfabriqués qui sont constitués de chevrons (fixations pour les lattes à pannes) une sous-toiture, une structure portante, une couche d'isolant et une finition du côté intérieur.

Comparé à une construction traditionnelle d'une toiture, ce système est plus coûteux à l'achat mais ce surcoût est compensé par une mise en oeuvre plus rapide. Et comme les panneaux sont fabriqués à l'usine, le risque d'erreur d'exécution est moindre.

Les panneaux sont placés directement sur les gîtes (poutres parallèles au faîte du toit) et non sur les chevrons comme en construction traditionnelle.

Il est important que les joints entre deux éléments de toiture soient bien fermés, à l'aide de mousse polyuréthane, par exemple.

Il existe deux types de panneaux: des éléments à double paroi (éléments sandwichs) où l'isolant est encore recouvert d'un panneau d'aggloméré résistant à l'humidité et des panneaux à simple paroi où l'isolant est placé sur la face supérieure, sans recouvrement. Du côté inférieur, les panneaux de toiture ont une couche de finition que l'on peut tapisser, peindre, etc.

Isolation sous la sous-toiture

C'est la plus traditionnelle des méthodes de travail. C'est aussi la technique idéale pour le bricoleur: vous pouvez entreprendre l'isolation dès que la toiture est construite ... ou plus tard afin de répartir les dépenses dans le temps.

Méthode de travail générale

- Mesurez la distance entre les chevrons et ajoutez 1 à 2 cm.

- Coupez à bonne mesure le panneau isolant.

- Posez la pièce d'isolant entre les chevrons.

- Continuez de la sorte jusqu'à ce que toute la surface soit isolée.

- Accordez une attention toute particulière aux endroits où passe une conduite ou une cheminée.

- Couvrez toute la surface d'un pare-vapeur pour assurer l'étanchéité à l'air et à la vapeur et collez tous les joints à l'aide d'un bon adhésif.

- Posez un contre-lattage à l'horizontale; l'espace ainsi créé fera office de vide technique (pour les gaines électriques de l'éclairage, par exemple).

- Procédez enfin à la finition (lattage en bois, plaques de plâtre...).

Le marché propose différents produits pour isoler entre les chevrons. Les panneaux en laine de verre ou de roche semi-rigides sont les plus pratiques pour isoler entre des chevrons qui sont placés à des distances irrégulières.

La laine de verre et la laine de roche dégagent toujours une fine poussière lorsqu'on les coupe. Portez des gants pour éviter des irritations aux mains et un masque pour ne pas inhaler ces fines poussières.

Travaillez avec soin: les fuites d'air réduisent considérablement le rendement de votre investissement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires