Isolation d'un grenier non aménagé

09/12/09 à 04:18 - Mise à jour à 04:17

Source: Je Vais Construire

Lorsqu'un grenier n'est pas occupé, une isolation du sol suffit. Le volume même du grenier restera froid, mais dans la mesure où il sert d'espace de rangement, ce n'est pas dramatique.

Isolation d'un grenier non aménagé

Lorsqu'un grenier n'est pas occupé, une isolation du sol suffit. Le volume même du grenier restera froid, mais dans la mesure où il sert d'espace de rangement, ce n'est pas dramatique.Veillez simplement à ce qu'aucune conduite d'eau ne traverse ce volume: vous pourriez rencontrer des problèmes de condensation (après isolation du sol) en été, et des problèmes de gel en hiver.

Le sol peut être constitué de différents matériaux et fini de diverses façons.

Sol en béton

Si vous ne marchez jamais sur le sol (et que vous ne l'utilisez donc pas comme surface de rangement), les couches d'isolation (laine de roche ou de verre) seront déroulées à même le sol. Veillez à ne laisser aucun interstice et à ce que les bords extérieurs soient bien en contact avec les murs.

Pour éviter toute fuite d'air, pensez à poser une feuille de polyéthylène (sans microperformations). Si cette feuille n'est pas assez large ou longue, faites en sorte que les bandes se chevauchent d'au moins 30 cm et fixez les bords à l'aide d'un ruban adhésif.

Vous éviterez ainsi que la vapeur d'eau émanant des pièces sous-jacentes ne se condense dans la couche isolante et en réduise ainsi l'efficacité.

La première couche sera garnie d'un pare-vapeur. Pour l'éventuelle deuxième couche, cette protection supplémentaire n'est pas nécessaire.

Si vous comptez marcher sur le sol, placez des poutres d'une hauteur égale à celle de l'isolant et d'un écartement tel que les matelas d'isolant soient légèrement compressés entre les poutres.

Vous poserez ensuite sur cette structure, un plancher, des panneaux d'aggloméré ou de multiplex.

Sol en bois.

S'il ne se trouve guère dans les nouvelles constructions, on le rencontre fréquemment dans les constructions plus anciennes que l'on souhaite rénover.

Prenez un isolant d'une largeur légèrement supérieure à la distance entre les poutres afin de le coincer entre les poutres et éviter ainsi les fuites d'air.

Utilisez un matériau isolant avec pare-vapeur. Vous éviterez ainsi que la vapeur d'eau dégagée par les pièces inférieures (chambres, salle de bains) ne se condense dans ou sur le matériau isolant.

Utilisez un couteau bien aiguisé pour couper l'isolant. Posez l'isolant sur une planche en bois et comprimez l'isolant à l'aide d'une latte (de préférence) en aluminium que vous utiliserez comme guide pour la découpe. E

Si vous optez pour une couche isolante plus importante, commencez par poser une couche de l'épaisseur des poutres avant de la surmonter perpendiculairement d'une seconde couche d'isolant. Dans ce cas, le sol du grenier n'est plus praticable et un espace rangement n'est dès lors plus envisageable. Une solution recommandée uniquement s'il s'agit donc de petits volumes de grenier inutilisables.

Attention: N'oubliez pas d'isoler l'escalier menant au grenier ainsi que la trappe d'accès. Travaillez avec soin, en évitant tout interstice, même minime, entre les poutres et les murs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires