Le béton cellulaire comme nouveau matériau de construction

13/02/14 à 14:18 - Mise à jour à 14:18

Source: Je Vais Construire

Pour répondre à la demande de construction de qualité à un prix abordable, on développe de plus en plus de systèmes de construction et de matériaux qui permettent d'édifier des murs portants et non-portants en un minimum de temps. Le béton cellulaire est un de ces matériaux.

Le béton cellulaire comme nouveau matériau de construction

© Thinkstock

Le marché de la construction est envahi par les nouveaux systèmes de construction pour la maçonnerie portante et non portante qui accélère la construction, rend les murs plus solides et raccourcit le temps de séchage. Les matériaux s'allègent également et isolent mieux sur le plan thermique grâce à la méthode rapide de collage, mais également aux matériaux légers tels que le béton cellulaire. Qu'est-ce que le béton cellulaire?

Le béton cellulaire se compose de chaux, de sable et de ciment et s'utilise dans la construction pour la maçonnerie intérieure portante et non portante. Il se transforme en blocs et en panneaux.

Types de béton cellulaire

Pour le travail rapide, il y a les gros blocs faciles et rapides à placer. Pour 1 mètre carré de mur, il faut seulement six blocs. Ils disposent d'un assemblage à rainure et languette et de "poignées" ergonomiques qui permettent de soulever et de placer les blocs plus facilement et ménagent le physique. Généralement, les blocs sont collés, mais il y a également moyen de les cimenter. Ils sont disponibles en plusieurs épaisseurs et se scient sur mesure sur le chantier. Grâce à leur finition lisse, il suffit ensuite de recouvrir les murs d'une fine couche de plâtre. Avec une petite équipe, le gros oeuvre d'une habitation moyenne en béton cellulaire dure une semaine en moyenne.

Le béton cellulaire se transforme aussi en panneaux horizontaux et verticaux. Les panneaux verticaux, qui s'élèvent jusqu'au plafond, sont utilisés pour les murs intérieurs principalement pour les constructions de grands immeubles. Ils ont une finition lisse, une épaisseur de 10 cm, une largeur de 50 à 60 cm et une hauteur de 240 à 300 cm. Les panneaux équipés d'un assemblage à rainure et languette sont collés entre eux.

Par contre, les panneaux horizontaux sont surtout utilisés pour les bâtiments industriels. Les panneaux sont autoportants, mais ne peuvent pas porter de dalles ou de toit. C'est pourquoi on les utilise toujours en combinaison avec une structure en acier ou en béton.

(rdm)

En savoir plus sur:

Nos partenaires