Le pays merveilleux du passif

01/06/11 à 15:31 - Mise à jour à 15:31

Source: Je Vais Construire

L'idée qu'on ne peut pas ouvrir les fenêtres dans une maison passive est fortement ancrée. Est-ce vraiment le cas ?

Le pays merveilleux du passif

© Bostoen

L'idée qu'on ne peut pas ouvrir les fenêtres dans une maison passive est fortement ancrée. Elle semble faire partie du manuel tacite de vie dans une maison passive. Est-ce vraiment le cas ?

Pour obtenir un certificat de maison passive en Belgique, il faut entre autres disposer d'un système de ventilation avec récupération de chaleur. La demande de chauffage étant tellement faible, on ne prévoit souvent qu'un post-chauffage de l'air de ventilation. Afin de réduire le risque de surchauffe en été, on ajoute éventuellement un puits canadien à l'installation.

D'un point de vue purement technique, il n'est donc pas nécessaire d'ouvrir les fenêtres et les portes. La ventilation contrôlée assure elle-même un équilibre sur la base des débits et températures réglés. Mais cela n'implique pas que les portes et fenêtres doivent rester fermées.

Aucune restrictionAu coeur de l'hiver, l'ouverture des portes et fenêtres peut entraîner une baisse provisoire de la température intérieure, en dessous de la température souhaitée. Cet effet est toutefois limité car vous n'influencez que la température de l'air. La masse de la construction maintient plus longtemps sa température. En été, vous aurez tendance à ouvrir les fenêtres et les portes s'il fait plus frais à l'extérieur qu'à l'intérieur. C'est le cas dans une maison traditionnelle, et la maison passive n'échappe pas à cette règle.

Sur le plan énergétique, mieux vaut toutefois couper la ventilation dès l'instant où vous ventilez de manière naturelle. Pour le reste, il n'y a aucune restriction quant au fait de garder une porte ou une fenêtre ouverte.

Leen Peeters

Nos partenaires