Lignacite développe la première brique à emmagasiner le CO2

06/06/13 à 16:29 - Mise à jour à 16:29

Source: Je Vais Construire

La première brique qui emmagasine plus de CO2 qu'elle n'en émane a été développée au Royaume-Uni. Lignacite, une entreprise qui avait déjà tenté de produire les briques en béton plus écologiques, est à l'origine de cette première.

Lignacite développe la première brique à emmagasiner le CO2

© Thinkstock

L'entreprise a tenté l'expérience avec du matériel composé de sciure de bois, de verre et de coquillages, mais comme le ciment (qui est un produit très énergivore)demeurait nécessaire, la production de CO2 restait positive.

Le Carbon Buster, dont la moitié se compose de matériel recyclé, instaure le changement. La brique présente même un bilan de CO2 négatif. Durant la production, elle emmagasine 14 kilos de plus par tonne qu'elle n'en émane.

Résidus

L'idée est basée sur une étude de l'Université de Greenwich et utilise les résidus des centrales qui transforment les déchets en énergie. En mélangeant le résidu de ces centrales avec de l'eau et en y injectant du CO2, il en résulte un matériau parfaitement approprié pour la construction.

Une installation qui injecte le CO2 dans le produit et le mélange avec des stabilisateurs a été construite à côté de l'usine de béton Lignacite dans le Suffolk au Royaume-Uni. (RDM)

Nos partenaires