Personnalisez votre habitation: aperçu de tous les matériaux de façade exclusifs

24/02/16 à 10:09 - Mise à jour à 10:09

Source: Je Vais Construire

Que vous recherchiez quelque chose de coloré ou de discret, de traditionnel ou de contemporain, il existe une multitude de possibilités pour personnaliser votre façade.

Personnalisez votre habitation: aperçu de tous les matériaux de façade exclusifs

GEVELS_05 © Je vais construire & rénover

Vos façades déterminent l'aspect de votre maison. Aujourd'hui, d'innombrables possibilités s'offrent à vous pour lui conférer un caractère unique. Vérifiez toutefois au préalable les prescriptions urbanistiques avant de choisir un matériau. Certaines communes se montrent très flexibles, d'autres sont beaucoup plus strictes. Voici un aperçu des solutions disponibles, ainsi que quelques nouveautés.

La brique

La cuisson de l'argile est une technique vieille de plusieurs milliers d'années. La couleur de la brique dépend du mélange d'argile utilisé, du processus de cuisson et de l'ajout éventuel de sable lors de la cuisson. Le wasserstrich est une technique de production particulière, à l'aide de projection d'eau, donnant une structure irrégulière lors de la cuisson. Il existe aussi des briques émaillées, présentant une surface lisse. À l'heure actuelle, cette technique propose des briques de quasiment chaque couleur RAL. Ces couleurs peuvent parfois être combinées dans un même plan de façade.

Les appareillages offrent quant à eux de nombreuses possibilités techniques. Dans un appareillage en piles par exemple, les briques sont joliment empilées et juxtaposées. Si ces lignes rigides ne vous séduisent pas, envisagez un appareillage sauvage, l'appareillage le plus extrême qui soit, avec des briques mélangées aléatoirement, selon l'initiative du maçon. Vous pouvez également obtenir sur demande des briques présentant une forme ou une structure spécifique. Les principales évolutions sont les formats spéciaux et le caractère irrégulier des briques. La brique Cassia de Wienerberger en est un bel exemple. La brique fait environ un demi-mètre de long et présente deux faces apparentes différentes. Alors que la première arbore un aspect raboté, la seconde présente un aspect brisé. En combinant ces deux faces dans le plan de façade, le mur affiche une vivacité exclusive, un jeu d'ombres et des nuances de couleurs.

Pose

Traditionnellement, les briques sont maçonnées et jointoyées. Vous pouvez toutefois laisser tomber les joints. Si vous optez pour une façade sans joints, vous mettez l'accent sur les briques. Il existe deux techniques : le collage ou la maçonnerie à joints minces. Lors d'un collage, les briques sont assemblées avec une fine couche de mortier-colle. Le joint est tellement fin que les briques semblent simplement superposées. Si vous optez pour une maçonnerie à joints minces, vous obtenez un effet semblable, avec des joints légèrement plus épais. Il existe aussi des briques de parement que vous pouvez maçonner classiquement et qui présentent quand même l'aspect d'une maçonnerie collée.

Entretien

Il suffit de nettoyer chaque année la façade avec un nettoyeur haute pression à jet large, sous un angle de 45° et une pression de maximum 70 bars.

Prix au m²

De 23 à 170 euros, hors TVA, pose et transport.

Les tuiles et ardoises

La majorité des tuiles et ardoises en fibres-ciment ou en terre cuite conviennent aussi comme revêtement de façade. Pour obtenir une façade vraiment plate, il existe des tuiles de façade spécifiques.

Les tuiles et ardoises en terre cuite sont fabriquées à base d'argile, d'eau et de sable. Elles existent en plusieurs couleurs, cuites dans la masse (bleu-noir, brun, ocre, rouge, gris...) et présentent divers traitements de surface : émaillé, patine ancienne, cuisson en réduction ou encore absence de traitement.

Les ardoises en fibres-ciment se composent de ciment, d'eau et de fibres. Outre le gris, le brun et le terracotta, elles se déclinent aussi dans les teintes RAL. Certaines sont flammées, d'autres ont une couleur unie. La surface peut être lisse ou structurée afin d'imiter l'aspect d'une ardoise naturelle. Les ardoises présentent une forme rectangulaire, carrée, polygonale ou de losange.

Pose

La pose de tuiles en terre cuite sur une façade est semblable à la pose sur une toiture inclinée. On fixe les tuiles sur des lattes à l'aide d'au moins deux clous ou vis. Il existe des clips fabriqués sur mesure pour les tuiles spécifiquement conçues pour les façades. En fonction du modèle, les tuiles sont posées en appareillage en blocs ou à recouvrement double.

À l'instar des tuiles, les ardoises sont posées avec des clous sur un lattage en bois. Elles peuvent être fixées horizontalement, verticalement ou en diagonale. Il existe plusieurs méthodes de recouvrement : recouvrement double, en blocs, en escalier... La pose inclinée est à nouveau tendance. Le système de "cassettes" est plus récent et vous permet de jouer avec les espaces verticaux entre les ardoises.

La diversité augmente par ailleurs sans cesse. Les tuiles et ardoises sont régulièrement posées dans de nouveaux appareillages. Ces techniques confèrent un nouvel aspect au produit de base, sans devoir à chaque fois innover. Elles donnent aussi une dimension supplémentaire à la façade.

Entretien

Si votre choix se porte sur des ardoises ou des tuiles en terre cuite, il est important de prévoir une ventilation de la façade, assurée par un espace entre le mur extérieur ou l'isolation et le bardage de façade. L'air peut ainsi circuler, de sorte que toute présence d'humidité disparaît rapidement. Cela réduit le risque de mousse.

Prix au m²

- Tuile tempête : de 7,5 à 30 euros

- Tuile de façade spécifique : de 30 à 50 euros

- Ardoise de façade : à partir de 18 euros

Les prix s'entendent hors TVA, pose et transport.

Personnalisez votre habitation: aperçu de tous les matériaux de façade exclusifs

© Je vais construire & rénover

Le bois

En matière de bois massif, vous avez le choix entre des planches et des bardeaux. Les essences de bois sont réparties en cinq classes selon leur durabilité naturelle. La classe I reprend les essences très durables. Les essences de la classe V ne sont pas durables. Pour un bardage de façade, le Belgian Woodforum préconise l'utilisation d'essences de bois de classe I, II ou III.

Outre l'afzelia, le western red cedar, le bois de chêne européen et le padouk africain, d'autres essences moins connues conviennent également : l'afrormosia, le basralocus, l'itauba, le jatoba, le louro gamela et le merbau. Le mélèze et l'oregon sans échardes ou traités selon le procédé A3 conviennent également comme revêtement de façade.

Bien que le bois soit un matériau naturel, nous voyons systématiquement arriver des nouveautés telles que du bois teinté dans la masse, du bois prégrisé, du bois thermotraité ou du bois acétylé... Ces derniers traitements permettent par exemple d'accroître la durabilité du bois de pin et d'autres essences de sapin pour atteindre le niveau d'essences de bois tropicales.

Pose

Les planches sont posées sur un lattage en bois ou métallique, accroché à la façade. Elles sont fixées avec des clous sans tête torsadés ou des vis en acier inoxydable. Il existe également des systèmes à clips pour une fixation invisible. L'orientation horizontale ou verticale des planches détermine aussi la manière dont les eaux de pluie sont évacuées. Il faut prévoir un espace suffisamment grand entre la façade et les planches pour la ventilation.

Entretien

Le bois non traité grisera de manière naturelle. L'entretien du bois traité dépend de l'orientation et du type de traitement (huile, imprégnation, lasure ou peinture). L'entretien se limite à un léger ponçage et à l'application d'une nouvelle couche de traitement à intervalles réguliers.

Prix au m²

Les prix du bois varient et dépendent fortement de l'offre et de la demande.

- Bois de mélèze sans échardes : autour de 35 euros

- Padouk africain : autour de 72 euros

Les prix s'entendent hors TVA, pose et transport.

Le fibres-ciment

Le fibres-ciment se compose de matières premières naturelles telles que du ciment et du sable moulu, complétées par des fibres de renforcement. Il est également possible d'ajouter des pigments de couleur afin de teinter le matériau dans la masse. Les panneaux et planches en fibres-ciment sont indéformables et résistent à l'eau et au gel. Ils ont dès lors une grande durée de vie.

Les planches sont une bonne alternative au bardage de façade en bois. Elles existent en deux versions : l'une à chevauchement, l'autre à rainures et languettes. Les planches se déclinent dans plusieurs coloris, avec ou sans nervures de bois. Les panneaux sont disponibles dans quasiment toutes les couleurs imaginables et peuvent être sciés dans n'importe quelle forme. Vous pouvez aussi revêtir la surface d'un coating ou conserver l'aspect original du matériau.

Pose

Les matériaux en fibres-ciment sont appliqués sur une structure portante en bois, selon le principe d'une façade ventilée. Vous pouvez fixer les panneaux avec des vis ou les coller sur la structure portante pour une fixation invisible. Les planches se fixent quant à elles avec des vis sur un lattage ; pour une fixation invisible, vous pouvez utiliser des clips. Les panneaux en fibres-ciment sont fréquemment placés en grands formats, selon un modèle sobre et sans fixations visibles, ce qui donne un look très moderne à la façade.

Entretien

Les planches en fibres-ciment nécessitent peu d'entretien. Un nettoyage à l'eau suffit.

Prix au m²

- Planches : à partir de 39 euros

- Panneaux : à partir de 27 euros

Les prix s'entendent hors TVA, pose et transport.

Les bardages métalliques

Dans les bardages de façade métalliques, on distingue l'acier, l'aluminium, le cuivre et le zinc. Il existe plusieurs systèmes allant des panneaux et bandes aux lamelles, cassettes et losanges. Le métal se travaille facilement et autorise plusieurs formes. La pose est également envisageable sur une surface courbée.

- L'acier existe en une multitude de finitions : galvanisé, prélaqué, inoxydable... L'acier Corten est une variante particulière de l'acier. Après 2 ou 3 ans, une couche d'oxydation brune se forme et protège le matériau des intempéries.

- Le zinc présente un poids faible et une grande longévité. Au fil des ans, on voit apparaître une couche de patine terne, qui assure une protection naturelle. Le zinc existe en bleu, gris, brun et dans des teintes vertes.

- Le cuivre présente lui aussi une grande longévité. Sa couleur jaune-rouge change avec les années pour devenir brune et finalement verte. La surface passe du brillant au mat. Les alliages avec l'aluminium, par exemple, sont très spéciaux et donnent une surface dorée.

- L'aluminium est léger, solide et inoxydable. Pour les armer contre les intempéries, les pièces en aluminium reçoivent un coating ou une couche d'anodisation. Le matériau est disponible en plusieurs couleurs et est généralement utilisé sous forme de cassettes ou de lames profilées.

La manière la plus simple pour réaliser des façades métalliques consiste à recourir à de grands panneaux. Les bandes sont plus étroites et peuvent être placées de manière horizontale, verticale ou en diagonale. Elles se chevauchent ou sont juxtaposées. Un système à lamelles se compose quant à lui d'armatures verticales sur lesquelles sont posés des supports de lamelles. Les lamelles, généralement en aluminium laqué, sont clipsées dans ces supports.

Les cassettes sont des éléments plats dont deux ou quatre faces sont pliées pour les renforcer et permettre un montage invisible. Les cassettes confèrent un look futuriste à la façade. Les cassettes à structure 3D, dont certaines parties ressortent plus que d'autres, sont une nouveauté.

Dans le système à losanges, des petits panneaux carrés, rectangulaires ou en forme de losange sont placés en forme d'écailles sur la façade. Les losanges disposent en haut de deux côtés pliés vers l'avant et en bas de deux côtés pliés vers l'arrière, afin de pouvoir facilement les fixer entre eux pour réaliser un bel ensemble.

Les finitions des bords à hauteur des angles et des raccords avec la toiture, les fenêtres et les portes nécessitent une attention toute particulière dans les bardages de façade métalliques. Elles garantissent une finition soignée de la façade. Attention, si votre façade présente de nombreuses ouvertures, le prix des finitions des bords peut fortement accroître le coût total.

Pose

Les panneaux, bandes et cassettes sont fixés sur un lattage en bois ou en métal, posé sur la façade. Les panneaux en aluminium peuvent également être collés. Avec le système à joint debout, que l'on retrouve souvent sur les façades en zinc, les panneaux ou bandes métalliques sont pliés dans le sens longitudinal, l'un au-dessus de l'autre. On utilise alors des planches de voligeage comme support. Les losanges sont également posés sur un voligeage en bois.

Entretien

Le zinc, le cuivre et l'aluminium ont une très longue durée de vie. La garantie est parfois de 40 ans sur l'acier Corten. Il existe différents détergents pour les nettoyer.

Prix au m²

- Zinc à joint debout : à partir de 120 euros/m² (pose comprise)

- Aluminium (lamelles): xxx euros/m2

- Cuivre : xxx euros/m2

- Cassettes (zinc, aluminium, acier) : à partir de 250 euros/m² (pose comprise)

Les prix s'entendent hors TVA et finitions des bords.

© Je vais construire & rénover

La pierre naturelle

Les façades avec une maçonnerie en pierre naturelle se retrouvent surtout dans le sud du pays. La pose de blocs taillés réclame toutefois une importante main-d'oeuvre. Et pour choisir, il faut visiter plusieurs carrières. Les types de pierre naturelle qui entrent en ligne de compte sont le basalte, le granit, l'ardoise, la pierre bleue et la pierre calcaire.

Les blocs empilés, les plaquettes et les panneaux en pierre naturelle sont des alternatives à la maçonnerie. La surface des panneaux peut être lisse ou piquetée, poncée, ciselée ou bouchardée. Les dessins et lettres sont également envisageables. Les croûtes ont une structure capricieuse qui fait penser à des rochers.

Les plaquettes de parement sont de fines bandes de pierre naturelle que vous pouvez par exemple coller sur des panneaux de fibres-ciment pour réaliser une façade ventilée. Il existe aussi des plaquettes isolantes en pierre bleue, fixées sur des panneaux en mousse de PUR de grande qualité ou sur des panneaux d'XPS.

Pose

Les panneaux et plaquettes en pierre naturelle sont ancrés mécaniquement ou collés sur la façade ou sur des panneaux isolants. Cette dernière technique est relativement récente et répond aux besoins d'isolation par l'extérieur des façades de maisons existantes. La technique de collage varie selon la base et doit être réalisée dans les règles de l'art et avec les produits prescrits par le fabricant. L'ancrage des panneaux dans le mur porteur se fait au moyen d'étriers métalliques, de pièces d'ancrage en acier inoxydable ou de supports de façade sous la forme d'un profilé métallique qui porte tout le bardage de façade.

Entretien

Il suffit de nettoyer chaque année la façade à l'eau pure. La végétation qui se dépose sur la pierre peut être enlevée à l'aide d'une brosse et d'eau de javel ou d'un produit adéquat.

Prix au m²

- Plaquettes de pierre : de 35 à 90 euros

- Panneaux : de 35 à 85 euros

Les prix s'entendent hors TVA.

Personnalisez votre habitation: aperçu de tous les matériaux de façade exclusifs

© Je vais construire & rénover

Le béton architectonique

Le béton architectonique est un béton qui contribue, de par sa forme, sa finition ou sa couleur, à l'image globale de la maison. Il existe trois types d'éléments de façade : les panneaux pleins, les panneaux dont l'aspect extérieur diffère du béton et les panneaux sandwich (comprenant un isolant).

Grâce aux couleurs naturelles du ciment, du sable et des pierrailles, le béton se décline dans différentes nuances : blanc, gris, noir, vert, beige... Ce qu'on sait moins, c'est que le béton est également disponible en couleurs vives, telles que le jaune ou le mauve, et qu'il est possible d'imprimer les panneaux en béton.

Après avoir été coulé (en atelier pour des éléments préfabriqués ou directement sur chantier), le béton lissé ne nécessite aucun traitement. La surface visible d'un béton poncé ou poli présente une certaine brillance. Quant au béton sablé ou bouchardé, il offre un aspect brut et mat. Des nervures de bois, des dessins et des lignes sont également envisageables.

Pose

Le béton architectonique peut être coulé sur place, mais on conseille dans la plupart des cas les éléments préfabriqués. Les façades en béton peuvent avoir une fonction portante ou non. Si la façade est portante, cela veut dire que les éléments soutiennent aussi la dalle d'étage et le reste de la construction. En général, les panneaux sandwich sont portants. En cas de façade non portante, les éléments en béton préfabriqué sont autoportants ou sont fixés à la structure du bâtiment.

Entretien

Une façade souillée se nettoie à l'aide d'un jet d'eau léger, d'une brosse dure (pas en fer) et d'un peu de savon.

Prix au m²

Le prix dépend fortement du projet et varie de moyennement cher à très cher.

Le Solid Surface

Les matériaux Solid Surface sont des matériaux massifs, teintés dans la masse. Nous connaissons surtout des noms tels que Corian, Hi-Macs ou pRal, pour leur utilisation dans des cuisines et salles de bains luxueuses. Aujourd'hui, ils existent aussi comme panneaux de façade.

Les matériaux Solid Surface résistent bien à l'humidité et aux conditions atmosphériques extrêmes. La possibilité de réaliser une grande surface sans joints visibles et avec des angles courbés constitue un autre avantage. Les dégâts se réparent en général très facilement, sans laisser de traces.

Les panneaux Solid Surface étant non poreux et non salissants, la façade peut être réalisée dans une teinte légère. Les couleurs destinées aux façades sont toutefois plus restreintes que celles pour les applications d'intérieur. En fonction des marques, il existe différentes teintes de blanc et de gris, des teintes pastel et des motifs de pierre naturelle. Les matériaux Solid Surface permettent aussi des formes 3D ou des dessins très particuliers. Le thermoformage, le meulage, le fraisage ou le polissage des panneaux augmentent sensiblement le prix.

Pose

Les panneaux Solid Surface sont ancrés mécaniquement sur une construction portante en aluminium, selon le principe d'un système de façade ventilée. Pour des raisons de ventilation, il faut une ouverture de minimum 20 millimètres entre cette isolation et le bardage de façade. L'ancrage est invisible à l'extérieur.

Entretien

Le nettoyage se fait avec un chiffon humide, une éponge et un détergent doux. Les saletés tenaces peuvent être supprimées avec un agent de blanchiment et un nettoyant multi-usages.

Prix au m²

Avec ce type de revêtement de façade, vous vous retrouvez très vite dans une classe de prix supérieure. Le budget diffère selon les projets et dépend de l'épaisseur, de la longueur, de la taille, du système de fixation...

Le verre

Il existe plusieurs possibilités pour réaliser une façade en verre : un mur-rideau, des briques de verre et un vitrage profilé.

Le verre ne doit pas nécessairement être transparent. Il existe de plus en plus de couleurs et de traitements de surface. Le verre laqué est par exemple doté d'un côté d'une couche de vernis opaque.

Pose

Un mur-rideau est une façade extérieure non portante. La façade ne porte donc que son poids. On monte d'abord une construction de profilés en aluminium dans lesquels s'insèrent les panneaux. Un mur-rideau peut courir sur plusieurs étages.

Les briques de verre sont des éléments de construction creux, dont les faces sont en verre. Elles sont traditionnellement maçonnées comme des briques en terre cuite. En présence de grandes surfaces, des barres d'armature sont placées dans les joints. Il existe aussi des façades complètes en préfabriqué.

Par vitrage profilé, on entend des profilés en verre en forme de U, placés l'un contre l'autre dans un cadre en aluminium, dans des bandes étroites et verticales. Le vitrage profilé offre une faible isolation thermique. Il est plus fréquemment utilisé comme recouvrement de cages d'escalier et de halls d'entrée.

Entretien

Il suffit de nettoyer la façade deux fois par an à l'eau, avec éventuellement un détergent neutre.

Prix au m²

- Briques de verre : de 65 à 160 euros, hors TVA, pose et transport

- Verre laqué : sur demande

- Verre profilé : sur demande

Les composites et stratifiés

Les composites consistent en une combinaison de matériaux. Le bois composite, par exemple, est constitué de fibres de bois et de PVC. Il existe aussi des panneaux ou bandes stratifiés HPL (High Pressure Laminate) qui se composent de résines et de différentes couches de matériau fibreux, assemblées sous haute pression et à haute température. Le HPL se rencontre également en variantes courbées. Les composites et stratifiés résistent au vent et aux intempéries. Ils ont l'avantage de ne pas être très épais.

Les panneaux et bandes en stratifié existent en de nombreuses finitions et textures, allant du brillant au mat en passant par les structures granuleuses. Il existe des centaines de couleurs, et des dizaines de décors de bois et d'effets métalliques. Les coloris des bois composites sont un peu plus limités. Le matériau vieillit naturellement sous l'effet de la pluie et du soleil pour atteindre, après un certain temps, sa couleur définitive.

Pose

Les panneaux sont posés selon le principe du système de façade ventilée. En d'autres termes, ils sont vissés visiblement sur un lattage en bois ou en métal, ou collés de manière invisible. Une fixation invisible à l'aide de vis est également possible.

Les architectes préfèrent souvent les utiliser en grands formats, selon un modèle très épuré.

Entretien

La saleté adhère difficilement à ces matériaux. Si nécessaire, vous pouvez utiliser un shampooing de voiture ou un nettoyant multi-usages.

Prix au m²

- Trespa HPL : de 39 à 96 euros, hors TVA, découpe et transport.

Les panneaux de fibres minérales

Les panneaux ou bandes de fibres minérales sont fabriqués à partir d'une roche volcanique : le basalte. Ils sont aussi durables que la pierre mais peuvent simultanément être travaillés comme le bois. Les panneaux se laissent facilement cintrer ou tordre, de sorte qu'il est possible de créer de superbes effets de façade. Les panneaux de fibres minérales résistent aux intempéries et aux UV et sont insensibles à l'humidité et aux variations de température.

Il existe des centaines de teintes unies, de même qu'une surface métallique ou des imitations bois pour un look naturel. Les panneaux présentant une couche cristalline qui change de couleur en fonction de la position du soleil ont un effet saisissant.

Ces panneaux sont pour l'heure encore peu populaires dans la construction de maisons. Ils sont plutôt utilisés dans le secteur tertiaire. La possibilité de fabriquer des panneaux 3D offre à l'architecte des libertés créatives illimitées.

Pose

Les panneaux de fibres minérales sont posés selon le principe d'un système de façade ventilée. Ils sont donc vissés de manière visible sur un lattage en bois ou en métal. Il existe toutefois des clous et des vis dans des couleurs RAL pour une fixation semi-invisible. Pour une véritable fixation invisible, vous pouvez coller ou ancrer mécaniquement les panneaux à la structure portante.

Entretien

Un nettoyage à l'eau suffit avec, si nécessaire, un peu de shampooing de voiture ou de nettoyant multi-usages.

Prix au m²

Rockpanel : de 40 à 120 euros, hors pose et TVA.

En résumé

Des classiques tels que la brique, la pierre naturelle ou le bois font sans cesse l'objet de nouveautés et conviennent pour des styles très divers : contemporain, rural... Il en va de même pour le trio verre, métal et béton, des matériaux plus polyvalents qu'on ne le pense et dont l'utilisation ne doit pas se limiter aux immeubles de bureaux ou aux villas minimalistes. Quant au métal, il peut se montrer discret ou luxueux. Et les nouveaux matériaux tels que les Solid Surface, les stratifiés et autres vous offrent d'innombrables possibilités pour imiter des matériaux existants ou créer un effet jamais vu auparavant.

Wim Deloof

Nos partenaires