Quid des lanterneaux ?

02/03/17 à 15:37 - Mise à jour à 15:36

Source: Je Vais Construire

Avec un ou plusieurs lanterneaux ou fenêtres dans votre toit plat, vous êtes doublement gagnant : vous profitez d'une lumière zénithale abondante et économisez simultanément sur votre facture d'électricité. À l'instar d'autres ouvertures dans votre toiture, vous devez toutefois respecter certaines règles.

Quid des lanterneaux ?

© AG Plastic

Assurez-vous d'une bonne étanchéité

Le choix de la membrane importe peu (bitume, EPDM, PVC...), tant que vous tenez compte des prescriptions de pose des fabricants (membrane et fenêtre de toit plat). Contre une rehausse en PVC, vous ne pouvez par exemple pas brûler directement des bitumes. En revanche, vous pouvez préchauffer le matériau et le coller ensuite contre la rehausse.

Pensez à l'isolation des rehausses

Si vous isolez correctement votre toiture, installez des lanterneaux ou fenêtres de toit plat qui affichent une excellente valeur d'isolation de 1,1 ou 1,0 W/m²K. Les fabricants proposent des paquets globaux : par exemple une coupole en double ou triple vitrage et une rehausse avec une isolation supplémentaire grâce à une structure de chambre isolante et/ou l'injection d'un matériau isolant.

Prenez des rehausses suffisamment hautes

En règle générale, la rehausse de votre lanterneau doit dépasser d'au moins 15 cm de la toiture. Vous évitez ainsi l'infiltration d'eau lors de la fonte des neiges ou en cas d'évacuation bouchée.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos