Une efficacité démontrée

06/11/13 à 16:48 - Mise à jour à 16:48

Source: Je Vais Construire

Pour démontrer la performance des Vérandas Confort, la firme n'a pas hésité à demander au Pôle Énergie de la Faculté Polytechnique de l'Université de Mons de mesurer les besoins en chauffage et les risques de surchauffe de l'une de leurs vérandas de dernière génération et de les comparer à ceux d'une autre véranda en aluminium de conception récente, de même forme, même taille et même orientation (plein sud).

Une efficacité démontrée

Pour démontrer la performance des Vérandas Confort, la firme n'a pas hésité à demander au Pôle Énergie de la Faculté Polytechnique de l'Université de Mons de mesurer les besoins en chauffage et les risques de surchauffe de l'une de leurs vérandas de dernière génération et de les comparer à ceux d'une autre véranda en aluminium de conception récente, de même forme, même taille et même orientation (plein sud). Les simulations comparatives ont permis de déterminer la température moyenne dans les vérandas, en fonction de la température extérieure et de l'ensoleillement. Verdict : en hiver, le modèle de Vérandas Confort est 3,75 fois moins énergivore que l'autre ; et en été, l'écart entre la température intérieure et la température extérieure y est nettement plus faible ! Ce confort thermique estival est largement dû à la toile d'ombrage intérieure à haut indice de réflexion ainsi qu'au nouveau système de ventilation dynamique des Vérandas Confort. Le "free cooling" permet en outre de refroidir efficacement la véranda durant la nuit, et ce, de manière entièrement naturelle.

www.verandasconfort.be

Peter Geens et Anne Mertens

Nos partenaires