Bois et préjugés

04/02/08 à 23:30 - Mise à jour à 23:30

Source: Je Vais Construire

Avec une finition adéquate et un bon entretien, il est possible de placer du bois dans toute la maison, même dans la cuisine et dans la salle de bains.

Avec une finition adéquate et un bon entretien, il est possible de placer du bois dans toute la maison, même dans la cuisine et dans la salle de bains.Dans les pièces humides ?

Avec une finition adéquate et un bon entretien, il est possible de placer du bois dans toute la maison, même dans la cuisine et dans la salle de bains. Pour cette dernière, optez pour une essence peu sensible à l'humidité, telle que le teck, l'afzélia, le merbeau... et appliquez un vernis ou une huile de protection. Évitez le hêtre, les résineux...

En ce qui concerne la pose, Woodforum conseille une pose collée non flottante. Les éclaboussures d'eau peuvent en effet pénétrer à la longue dans les joints et stagner sous le parquet si celui-ci est dissocié de la dalle, ce qui provoquera des déformations des lames. En collant le parquet à la dalle, à l'aide par exemple d'une colle époxy, l'espace entre le bois et la chape sera complètement comblé et l'eau ne pourra pas s'y installer... Toutefois, les autres techniques de pose ne sont pas exclues, si la ventilation est suffisante. Le mieux est encore de bien se faire conseiller par un spécialiste qui choisira la bonne technique en fonction des conditions du chantier et de l'utilisation prévue du sol. Il est aussi à noter que le pourtour du parquet doit être pourvu d'un joint de dilatation suffisamment large pour reprendre le gonflement total possible du bois (plus d'infos sur www.bois.be).

Avec un chauffage au sol ?

Planchers en bois massif et chauffage au sol peuvent très bien être combinés, à condition de bien étudier les conditions de mise en place avec le parqueteur et le chauffagiste (le bois étant moins bon conducteur que la pierre, il est probable que le réseau de tuyaux devra être plus dense ; il est donc important que le chauffagiste connaisse à l'avance le type de revêtement envisagé). Il faut notamment que le bois soit assez sec (8 % max. de teneur en eau) et pas trop épais (18 mm max.), et que la chape soit bien sèche (2 % max. de teneur en eau). Il faudra aussi éviter les variations brusques de température, en début et en fin de saison.

Nos partenaires