Comment améliorer l'acoustique de mon mur entre deux appartements ?

20/10/11 à 13:39 - Mise à jour à 13:39

Source: Je Vais Construire

Quelques interventions relativement simples permettent d'obtenir des résultats acoustiques satisfaisants.

Comment améliorer l'acoustique de mon mur entre deux appartements ?

© WTCB-CSTC

Les murs mitoyens sont souvent une source de bruits indésirables et le cas de ces murs entre deux appartements est particulier. Toutefois, quelques interventions relativement simples permettent d'obtenir des résultats acoustiques satisfaisants.
En isolation acoustique, le cas d'un mur se situant entre deux appartements est une situation particulière car on parle ici d'isolation entre deux locaux et non pas d'isolation d'une paroi ou d'une façade. La différence se situe dans le fait qu'entre deux locaux, le son se propage non seulement à travers la paroi de séparation mais également par des voies "latérales".

En effet, le bruit émis dans un local met en vibration toutes les parois de celui-ci mais se transmet également à toutes les parois du local de réception qui, à leur tour, rayonnent le bruit. Cela signifie que lorsqu'on vise une isolation acoustique performante entre logements, il est important d'avoir un mur mitoyen efficace mais il est parfois nécessaire d'ajouter des doublages acoustiques sur les autres parois, perpendiculaires à la paroi de séparation, tels que le sol et le plafond.

Construction neuve
En construction neuve, la démarche est simple car l'acoustique étant gérée par la structure du bâtiment et non ses finitions, tout est envisageable. Aujourd'hui, entre deux mitoyens, c'est la technique du double mur creux sans ancrages (sans contacts) qui permet l'isolation la plus confortable. Cette désolidarisation est bien plus importante que le choix de l'isolant placé entre les murs. Pour celui-ci, n'importe quel isolant à cellules ouvertes fera l'affaire.

Notion importante : en acoustique, c'est la combinaison des matériaux en système masse-ressort-masse qui fait l'isolation. L'isolant doit être coincé entre deux masses (comme des murs ou des plaques) qui doivent avoir le moins de contacts possible entre elles.

Rénovation
En rénovation, un doublage acoustique signifie au moins 10 cm d'espace perdu dans le local. La solution la plus simple et la plus performante est de réaliser une structure devant le mur que l'on veut doubler, sans contact avec ce mur, recréant ainsi le principe masse-ressort-masse. Sur toute la surface du mur, un absorbant acoustique est placé dans l'épaisseur des profilés. Cette "demi-cloison" est refermée avec deux épaisseurs de plaques de plâtre superposées.

Trois conseils :
1. Se méfier d'un doublage acoustique de moins de 10 cm vendu comme miraculeux. C'est inefficace et cela peut même empirer la situation dans les basses fréquences ;

2. Distinguer les matériaux destinés à l'isolation acoustique de ceux destinés à la correction acoustique. Les premiers diminuent le son qui passe à travers une paroi, les seconds diminuent l'aspect réverbérant d'un local mais n'augmentent pas l'isolation de la paroi ;

3. La norme à suivre concernant les performances acoustiques pour les immeubles d'habitation est la NBN S 01-400-1.

Cécile Wolfs

En savoir plus sur:

Nos partenaires