Des autorités qui participent à vos frais

25/05/12 à 16:18 - Mise à jour à 16:18

Source: Je Vais Construire

Profitez d'un avantage fiscal en investissant dans un dispositif de sécurité anti-cambriolage et anti-incendie.

Des autorités qui participent à vos frais

© Thinkstock

Les autorités fédérales offrent une réduction d'impôt de 50% sur le total des dépenses liées à l'installation d'un tel dispositif de sécurité. Le montant maximum indexé s'élève cette année à 730 ¤. Propriétaires et locataires peuvent profiter de cet avantage, à condition que les travaux soient réalisés par un entrepreneur déclaré. Voici les travaux qui entrent en ligne de compte dans l'obtention d'une réduction d'impôt.

Equipement anti-cambriolage

- les vitrages spécifiques antieffraction ;

- les dispositifs de sécurité spécifiques antieffraction : serrures et verrous de sécurité, entrebâilleurs d'origine ou posés ultérieurement sur divers éléments de façade (portes, fenêtres, volets, portails de garage, coupoles, lucarnes, soupiraux et barrières).

Equipement anti-incendie - Les extincteurs à eau et à poudre ;

- Les extincteurs automatiques posés dans les locaux de chaufferie au mazout ;

- Les portes capables de résister au feu pendant au-moins 'une demi-heure'.

Exclus de la prime

Les dépenses liées à la fourniture et à la pose d'éléments de façades (portes, fenêtres, volets, portails de garage, coupoles, toitures, soupiraux et barrières) ne sont pas prises en charge. L'installation de portes blindées , de systèmes d'alarme et de raccordements aux centrales d'alarme ou aux dispositifs de vidéo-surveillance n'entrent pas non plus en ligne de compte. Il est possible cependant d'obtenir une réduction de 25% sur le montant total des moteurs à systèmes anti-soulèvement pour les portes de garage à ouverture électrique. (RDM)

Nos partenaires