Dix questions sur l'éclairage

04/12/09 à 03:23 - Mise à jour à 03:23

Source: Je Vais Construire

Dix questions et autant de réponses sur l'éclairage chez vous.

Dix questions sur l'éclairage

Dix questions et autant de réponses sur l'éclairage chez vous.

1. Pourquoi remplacer les lampes à incandescence par des lampes économiques ?

Si les lampes économiques sont plus chères que les lampes à incandescence, leur longévité est elle aussi plus élevée. Elles sont, en outre, nettement moins énergivores. Pour obtenir un même résultat ou un même rendement d'éclairage avec une lampe économique, vous pouvez utiliser une règle très simple : il suffit de diviser le nombre de watts de la lampe à incandescence par 5. À titre d'illustration :

Lampe à incandescenceLampe économique25 watts

5 watts40 watts8 watts60 watts12 watts75 watts16 watts100 watts20 watts120 watts23 watts

2. Quel éclairage dans un hall, un couloir ou une cage d'escalier ?

Dans un hall, un couloir ou une cage d'escalier, on ne fait généralement que passer. L'éclairage doit, dès lors, permettre de savoir où poser les pieds.

Veillez à doter votre hall d'un très bon éclairage général. Si vous utilisez des appliques murales, placez-les assez haut, de manière à éviter d'être ébloui en montant ou en descendant les escaliers.

Dans l'escalier, un éclairage à hauteur des pieds peut s'avérer pratique : il fournit assez de lumière pour utiliser l'escalier en toute sécurité. L'éclairage au bas des murs permet de créer une ambiance et de faciliter le passage sans devoir laisser toutes les lampes allumées.

A ce moment, il est conseillé d'avoir un interrupteur pour l'éclairage général et un pour les spots au bas des murs.

Si vous possédez des oeuvres d'art, un éclairage local aidera à les mettre en valeur.

3. Quel éclairage dans le séjour ?

Le séjour est un point central de la maison. Veillez donc à assurer l'harmonie entre les différentes formes d'éclairage. Il est de plus en plus conseillé d'utiliser un variateur afin d'affiner l'éclairage en fonction de l'ambiance que vous souhaitez dans votre pièce.

Pour l'éclairage général et d'ambiance, une suspension au-dessus de la table de la salle à manger est idéale. Veillez à ce que le filament de la lampe ne soit pas visible et suspendez-la environ 60 cm au-dessus de la table.

À l'heure actuelle, dans les maisons modernes, on emploie couramment des systèmes de câbles avec des spots halogènes, mais tous les types d'éclairage sont possibles (direct, indirect, spots encastrés, spots apparents, appliques...)

Dans le salon, des variateurs peuvent être pratiques. Ils permettent d'adapter l'intensité lumineuse aux besoins du moment. Les spots halogènes sont tout aussi conseillés.

Dans le coin TV, mieux vaut éviter les sources lumineuses trop fortes face à l'écran du téléviseur. Il est préférable d'opter pour une lampe placée derrière l'appareil.

4. Quel éclairage dans la cuisine ?

Réfléchissez bien avant de choisir l'éclairage de votre cuisine. Un placement approprié est nécessaire pour éviter les ombres gênantes.

Il est essentiel que le plan de travail soit bien éclairé. Installez des lampes TL ou des spots sous les armoires murales, en les éloignant autant que possible du mur (15 à 20 cm du mur pour les spots), de manière à ce que la lumière tombe essentiellement sur le centre du plan de travail.

Certains spots sont spécialement prévus pour être placés en dessous des meubles de cuisine ; le plus souvent, la lumière sera plus agréable avec des spots qu'avec des TL.

Pensez aussi à placer un éclairage au-dessus des plaques de cuisson (de plus en plus souvent prévu avec la hotte)

5. Quel éclairage dans la salle de bains ?

La salle de bains étant un local humide, il y a lieu de respecter quelques consignes pour son éclairage.

En ce qui concerne le type de lampes, il faut choisir des armatures hermétiques et des lampes à valeur IP élevée. Cette valeur s'exprime par le code 'IP' (qui signifie 'protection internationale') suivi de deux chiffres.

Le premier chiffre représente le degré de protection contre la poussière ou les corps solides et le second l'étanchéité. Plus le second chiffre est élevé et mieux la lampe résiste à l'eau. Exemple : IP02 n'offre aucune protection contre la poussière (0) et ne protège que contre les chutes de gouttes d'eau jusqu'à 15° de la verticale (2). IP57 assure une protection totale contre les contacts et la poussière (5) ainsi que contre toute pénétration d'eau, même lorsque la lampe est immergée (7).

Pour ce qui est de l'emplacement des lampes, veillez surtout à bien éclairer les lavabos. Deux lampes pas trop fortes sur les côtés du miroir offrent un résultat optimal et vous évitent d'être gêné par votre propre ombre.

Il est possible aussi de placer les spots au dessus des lavabos (à 15-20cm du miroir). Prévoyez un éclairage au-dessus de votre baignoire afin de pouvoir lire dans votre baignoire (en tenant compte des normes).

Il est, en outre, important de prévoir une distance suffisante entre la baignoire et les points lumineux. Il y'a des normes a respecter. Si elles ne sont pas respectées, votre installation ne pourra être réceptionné par un organisme agrée. Or, cette agrégation est obligatoire pour votre assurance-habitation.

6. Quel éclairage dans la chambre ?

Dans une chambre, la lumière est très importante pour créer l'ambiance appropriée. Faites donc preuve de créativité dans l'emploi d'appliques murales ou de spots. Vous pouvez également envisager un éclairage indirect, comme une lampe TL placée dans le caisson des tentures.

Veillez, en outre, à installer un éclairage à hauteur des pieds ou au sol, ainsi que des lampes de lecture, et pensez à placer deux interrupteurs, de manière à pouvoir allumer ou éteindre depuis le lit et près de la porte.

7. Que sont les lampes LED ?

Le summum de la technologie d'éclairage est la LED ( = diode électroluminescente), un composant électronique qui émet de la lumière lorsqu'il est parcouru par un courant électrique. Les LED ne comportent aucun filament à porter à incandescence. Ils dégagent donc moins de chaleur et consomment moins d'énergie.

Autre avantage, il est impossible de griller une LED. Il n'est donc jamais nécessaire d'en remplacer. Les LED possèdent ,en outre, une longévité impressionnante (jusqu'à 100.000 heures), ce qui les rend jusqu'à cinq fois plus efficaces qu'une lampe à incandescence.

8. Qu'est-ce qu'une lampe économique électronique ?

Une lampe économique électronique est plus coûteuse qu'un modèle conventionnel mais dure plus longtemps, atteint plus rapidement sa luminosité maximale et produit plus de lumière. En combinaison avec un ballast à variateur, elle peut même faire office de lampe économique à intensité variable. L'emploi d'un ballast électronique évite que la lampe ne clignote lorsqu'on l'allume.

9. La lumière est-elle importante pour notre santé ?

La lumière est essentielle pour la santé mentale et physique. Celle-ci est nettement déterminée par le biorythme, qui dépend de la lumière. Pensons par exemple au 'blues hivernal' : en hiver, nous recevons nettement moins de lumière naturelle, ce qui peut influer négativement sur l'humeur de certaines personnes.

Heureusement, depuis l'invention de la lumière artificielle, nous disposons de systèmes qui ont un effet bénéfique sur notre biorythme et sur notre santé.

10 . De quoi dois-je tenir compte lors de l'élaboration d'un plan d'éclairage ?

Dans un bon plan d'éclairage, la lumière est diffusée avec fluidité. Ainsi, le séjour sera éclairé à environ 60% par un éclairage de base (non apparent).

Pour produire un effet aussi fluide que possible, l'éclairage de base doit être indirect et diffus. De la sorte, la lumière vous entoure, de façon similaire à la lumière du jour. Vous pouvez orienter le faisceau de différentes lampes de manière à ce que les zones éclairées se chevauchent légèrement. Vous créerez ainsi des unités d'éclairage qui se succèdent en douceur.

Ajoutez ensuite un éclairage d'accentuation aux endroits qui méritent une mise en valeur. Veillez également à ce que cet éclairage d'accentuation recoupe bien l'éclairage de base.

Il importe également que les sources lumineuses soient bien réparties en hauteur. Dans un bon plan d'éclairage, de la lumière provient du plafond, des lampes sont placées à hauteur des yeux et des armatures sont installées près du sol.

Il faut tenir compte aussi de l'éclairage réalisé par des lampes sur pied, sur meuble... Prévoyez un certain nombre de prises au bas des murs afin de placer ces lampes sur pied.

En savoir plus sur:

Nos partenaires