Electricité: vous avez perdu le fil

04/02/08 à 22:48 - Mise à jour à 22:48

Source: Je Vais Construire

Câbles, prises et fils électriques nous ennuient régulièrement. Ils sont partout, ils encombrent ou déparent nos intérieurs.

Câbles, prises et fils électriques nous ennuient régulièrement. Ils sont partout, ils encombrent ou déparent nos intérieurs. Mais n'ayez crainte, on vous propose quelques solutions élégantes.

Pour beaucoup d'entre nous, l'Internet sans fil est devenu une réalité au quotidien. Les appareils sans fil connaissent un succès croissant. Et à en croire certaines rumeurs, l'électricité sans fil serait sur le point de se dévoiler. Mais en attendant, nos intérieurs restent encombrés par des prises et, surtout, par de vilains câbles électriques.

Que peut-on faire ? Il existe trois options : vous pouvez exposer l'écheveau de câbles dans toute sa splendeur, le décorer, ou encore le dissimuler esthétiquement. Quelques designers vous montrent le bon exemple.

Exposer tous les câbles

On peut bien sûr cacher les câbles sous la moquette, les camoufler derrière une armoire ou les dissimuler derrière une plinthe en plastique. Mais si vous avez déjà tenté tout cela sans succès, vous pouvez aussi les exposer de manière originale. L'Allemande Britta Böhne a ainsi conçu le "Cable Carpet", un épais tapis dans lequel elle a creusé de fines ornières où s'enfoncent les câbles électriques.

Le résultat est une moquette sobre, toute blanche, arborant le graphisme des câbles incrustés. C'est parfait au plan esthétique et, en outre, super pratique : fini le temps où vous trébuchiez sur les fils électriques. Reste la question de savoir si dissimuler les fils dans la moquette n'est pas aussi dangereux que de les cacher sous la moquetteà

Le studio de conception Castor Canadensis opte résolument pour l'exposition des câbles. Leur installation sympa et désaxée intitulée "This is not a f**king Droog light, light" est un montage lumineux de câbles particulièrement voyants et d'un panneau de commande, dont l'amateurisme est voulu. En d'autres termes, n'importe qui peut réaliser cet assemblage à la maison.

Il est évident que nous ne prenons pas ce studio au sérieux : Castor Canadensis se moque en fait du Droog Design, une plate-forme de design néerlandaise connue pour ses conceptions archidépouillées et ironiques. Leur message est clair : il est inutile de se fatiguer à encastrer les spots ou à poser des faux plafonds pour cacher les fils électriques des luminaires.

Décorez les câbles et les prises

Au lieu de laisser nus les fils électriques et les prises, vous pouvez également leur offrir un bel emballage. Tjitske Hemkes, une Hollandaise qui fréquentait l'académie du Design d'Eindhoven, en a fait son travail de fin d'études qu'elle a intitulé "L'Esthétique électrique".

"En fait, les designers ne se soucient guère des circuits électriques. Tous les interrupteurs, fils électriques et prises présentent la même forme banale", nous explique-t-elle. "C'est pourquoi j'ai conçu toute une série de produits autour du thème "la beauté et le danger de l'électricité."

Concrètement, elle a par exemple imaginé un moineau que l'on peut poser sur la prise. "Un petit moineau envie les rapaces qui planent très haut dans le ciel et il cherche à se charger sur le réseau électrique." Tjitske a aussi conçu un chien de garde qui veille à ce que les doigts distraits ne viennent pas se fourrer dans la prise et des scarabées en plastique noir que l'on colle sur les fils électriques.

On adore aussi son "Bubble Cord", un fil électrique en forme d'épais jet de pétrole. Notre avis : une approche très ludique pour accentuer de manière originale la présence des câbles et des prises.

Quant à la Hollandaise Barbara de Vries (diplômée en 2005 de l'académie du Design d'Eindhoven), elle pense que les prises électriques sont des objets d'intérieur extrêmement laids. Elle a donc conçu "Unplugged ", une série d'éléments décoratifs compatibles avec presque tous les modèles de prises.

Cachez-les de manière décorative

Une dernière solution consiste à dissimuler les câbles et les fils électriques de manière originale. Le bureau Flex/The Innovationlab a conçu pour Cleverline le "Cable Turtle". On peut enrouler les longs fils électriques autour d'une espèce de diabolo. Les bords du Cable Turtle sont en plastique souple, de telle sorte que vous pouvez les replier sur les câbles enroulés. Ils existent en trois diamètres différents : 45, 65 ou 95 millimètres.

Le "MisterTwister", conçu par le même bureau pour Anovi, est un autre dispositif tout aussi efficace. En effet, selon le principe du mètre ruban, les longs fils électriques s'enroulent automatiquement autour d'une bobine. Une prise a été prévue au-dessus du dévidoir, de telle sorte que le MisterTwister peut aussi servir de rallonge.

Le concepteur danois Gabriel Nigro propose la solution la plus sympa avec le personnage Woofy, un petit chien blanc en plastique qui stocke les câbles dans son ventre. C'est la marque de design Normann Copenhagen qui produit ce toutou fou (et cher). Vous devrez débourser la modique somme de 162 euros pour ramener Woofy chez vous.

Enfin, Stelton a horreur des câbles dans tous les sens. Cette autre entreprise danoise a donc imaginé, spécialement pour les chargeurs de GSM dont les fils s'emmêlent facilement, une petite boîte en plastique minimaliste dotée de trois prises. Lorsque le "Super Charger" est fermé, on ne voit plus que le GSM. Ce petit objet assez génial coûte 30 euros. Pratique et joli, c'est tout ce qu'on aime.

Thijs Demeulemeester

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos