Escaliers escamotables

15/04/11 à 15:10 - Mise à jour à 15:10

Source: Je Vais Construire

L'escalier escamotable ne demande aucune place, sauf quand on en a besoin et qu'on le fait "descendre du plafond".

Escaliers escamotables

© Albintra/Fakro

Conçu pour un passage occasionnel (accès à un grenier, etc.), l'escalier escamotable se présente en une, deux ou trois pièces, dont la première est fixée à la trappe et les suivantes, amovibles, coulissent sur des roulettes ou se déploient pour atteindre le niveau du sol. L'escalier escamotable en deux parties demande généralement un petit dégagement à l'intérieur du grenier, pour y permettre le débordement de la partie mobile, souvent un peu plus longue que la partie fixe.

Dans le cas d'un escalier escamotable avec trois parties articulées entre elles, ces parties ont pratiquement la même longueur, ce qui fait qu'elles peuvent se replier l'une sur l'autre dans le caisson de la trappe, sans déborder de celui-ci.

Matières et structure

L'escalier escamotable est généralement réalisé en bois comme le pin (pour la structure) ou le hêtre (pour les marches). Les marches ont une largeur de 45 à 60 cm et une profondeur de 10 à 15 cm. L'épaisseur minimale des limons en bois est de 25 mm et celle des marches de 20 mm.

Il existe aussi des versions en aluminium, ce qui en diminue le poids et en facilite la manipulation. La pente maximale de l'escalier s'élève à 60°. Des mains courantes existent sur certains modèles, mais ne sont pas fréquentes.

Trappe d'accès

Une trappe d'accès au grenier doit être parachevée de manière étanche à l'air. Elle contient un panneau à charnières, généralement en multiplex, qu'on actionne à l'aide d'une perche à crochet, fournie avec l'escalier. Ce panneau, qui porte et apporte l'escalier, est habituellement entouré d'un cadre fixe épais.

Il descend jusqu'à sa position d'ouverture maximale et est maintenu dans cette position par deux bras métalliques articulés, fixés au cadre. Quand on l'a remonté, le panneau s'encastre dans son caisson et est maintenu en position fermée à l'aide d'une fermeture à gâche.

Certains modèles escamotables existent avec une commande automatique, mais il faut alors que l'ouverture et la fermeture de la trappe puissent encore se faire à la main en cas de panne d'électricité.

Nos partenaires