Jean-François D'Or: 'La salle de bains est devenue une pièce de vie à part entière'

20/01/15 à 10:09 - Mise à jour à 10:12

Source: Je Vais Construire

Avec ses quelque 200 créations à destination de marques internationales telles que Ligne Roset, Indera et Magnitude, le designer industriel Jean-François D'Or affiche un parcours particulièrement cohérent. Auréolé du titre de " Designer de l'année " en 2013, ce Bruxellois mariant rigueur et poésie a présenté une série de nouveaux produits au cours de l'édition 2014 de la Biennale Interieur de Courtrai, dont la première gamme de salles de bains de la marque Vika.

Jean-François D'Or: 'La salle de bains est devenue une pièce de vie à part entière'

© -

Comment êtes-vous entré en contact avec Vika?

Jean-François D'Or : Chaque année, Designregio Kortrijk met sur pied un programme de mise en relation des entreprises et des designers, dénommé "5x5". Et Vika a tout simplement retenu mon nom parmi ceux qui lui étaient proposés. Cela représentait pour eux une aventure inédite, car ils n'avaient jamais collaboré auparavant avec un designer. Une grande partie de mon travail a donc consisté à expliquer les différentes étapes du processus de ce type de collaboration, avant de chercher à comprendre et à définir avec précision ce que Vika voulait.

En quoi cette mission a-t-elle été particulière?

J.-F. D'Or : Au cours des cinquante dernières années, Vika a lancé ses produits sur le marché des "produits blancs". Puis l'entreprise a voulu changer de stratégie. Elle voulait faire connaître la marque auprès du grand public et lancer une ligne de salles de bains contemporaine. Il lui fallait dès lors un designer externe. Quant à moi, c'était la première fois que je pouvais concevoir du mobilier de salle de bains. Et ce fut un plaisir tout particulier de travailler avec une entreprise très expérimentée. La fabrication sur mesure qu'elle est à même de proposer, et le degré élevé d'automatisation de sa production ont bien titillé mon imagination...

Quel est le fil rouge de la ligne InGrid?

J.-F. D'Or : Je voulais m'écarter de l'atmosphère un peu froide, voire clinique, que peut afficher une salle de bains. À l'instar de la cuisine, la salle de bains évolue pour devenir une pièce de vie à part entière, un lieu où l'on peut aussi écouter de la musique ou se détendre à plusieurs autour d'un thé. C'est dans cet esprit que j'ai créé cette collection, qui est un système modulaire permettant à chacun de composer et d'agencer sa salle de bains en fonction de ses besoins. Son mobilier peut par ailleurs s'intégrer aussi un peu partout dans la maison, de manière à créer une unité.

Comment avez-vous procédé?

J.-F. D'Or : Pour cette toute nouvelle collection, j'ai dessiné au total une centaine d'objets différents, en accordant une importance toute particulière aux dimensions et aux proportions des différents modules. Pour assurer une harmonie d'ensemble, j'ai travaillé sur base d'une grille de travail - d'où le nom InGrid - à l'intérieur de laquelle j'ai commencé par dessiner divers lavabos en Corian et en porcelaine. Ensuite, j'ai dessiné le mobilier au profil résolument ouvert. La troisième phase a été celle du développement des miroirs qui combinent plusieurs fonctions comme la lumière, le rangement et le raccord électrique. Pour finir, j'ai conçu des porte-serviettes et des petits plateaux qui sont autant de supports pour tous les objets qui servent l'atmosphère d'une salle de bains. Et j'ai opté pour des matières sensuelles comme le chêne et même le cuir.

Comment se dessine votre avenir?

J.-F. D'Or : Les réactions durant la Biennale Interieur de Courtrai ont été très positives. Pour preuve, le distributeur Van Marcke a acquis la collection dès le premier jour. Du coup, elle est déjà disponible dans leurs boutiques. Dans les mois à venir, nous allons encore développer une série de nouveaux objets avec Vika, et je reverrai certaines conceptions si nécessaire. Le dialogue et l'échange d'idées me font aimer travailler avec l'industrie.

www.vika.be

www.loudordesign.be

Elien Haentjens

Nos partenaires