Plus que fonctionnel: l'escalier comme élément décoratif

01/03/16 à 13:28 - Mise à jour à 13:28

Terminé, l'escalier fonctionnel dans l'entrée. Comme les maisons deviennent de plus en plus compactes et ouvertes, l'escalier déménage au salon où il fait office d'élément décoratif.

Grâce aux nouveaux matériaux et designs, l'escalier se transforme en élément central du salon où il s'intègre parfaitement dans votre intérieur. Entretien avec Geert Ninclaus, chef d'entreprise de Genico, sur le design d'escaliers.

L'escalier sort de l'ombre

"Il y a dix ans, l'escalier était souvent caché dans le hall et était purement fonctionnel. Pourtant, le marché souhaitait une alternative plus esthétique. C'est ainsi que nous avons pris une nouvelle orientation" rappelle Ninclaus.

"À cette époque, l'escalier en verre était la seule façon d'installer quelque chose de moderne, en contraste avec l'escalier en bois classique. Aujourd'hui, il y a beaucoup plus de matériaux. Pensez au Corian et au métal, mais on peut même fabriquer en escalier en cuir ou en marbre de Carrare. Il existe suffisamment de possibilités pour chaque intérieur."

Plus que fonctionnel: l'escalier comme élément décoratif

© Moon Hoon Architecture

Escaliers flottants

Il n'y a pas que les matériaux qui évoluent, la technique aussi change. Un escalier flottant est l'exemple par excellence d'un escalier moderne qui nourrit l'imagination. C'est parfaitement réalisable dans toutes les habitations, à condition que le mur soit suffisamment épais et solide.

Ninclaus: "Ici se cache beaucoup d'innovation technique. À l'époque, on travaillait avec une poutre d'acier dans le mur, à laquelle on fixait les marches. Cela compliquait les travaux de rénovation, un marché qui progresse. Grâce au nouveau système, il y a moyen de fixer les marches directement dans le mur. Cette technique permet de poser l'escalier après les travaux de plâtrage, de façon à pouvoir mesurer avec les bonnes hauteurs et largeurs. Comme pour un escalier standard.

Plus que fonctionnel: l'escalier comme élément décoratif

© Je vais & rénover

Une créativité limitée

"Aujourd'hui, les escaliers permettent de réaliser de très belles choses. Ce n'est pas un objet de mode, mais il faut suivre les grandes tendances pour rester à la page en matière de couleurs, de formes et de matériaux. Le seul inconvénient d'un escalier, c'est que le designer est un peu pieds et poings liés. (...) Il est dommage de dépenser de l'argent pour un escalier et de le cacher. Il mérite une place centrale. Même dans une petite pièce, il peut être mis en valeur. Les détails sont primordiaux. Utilisez les espaces perdus, combinez éventuellement avec une balustrade et une passerelle assorties. Faites en sorte aussi qu'il s'harmonise avec les fenêtres et le sol pour s'intégrer dans le salon", conclut Ninclaus.

Valérie Couplez

Nos partenaires