Quelles matières pour un escalier ?

20/03/12 à 15:14 - Mise à jour à 15:14

Source: Je Vais Construire

Le choix est vaste en termes de matières adaptées à l'installation d'escaliers. Non seulement l'offre est grande, mais ses possibilités de combinaison sont quasiment infinies.

Quelles matières pour un escalier ?

© Thinkstock

Le bois reste de loin la matière la plus souvent demandée : environ 75% des ménages optent pour un escalier en bois. Cependant, le verre, l'acier, l'aluminium, la pierre et le béton s'octroient une part toujours plus grande du marché. Il va de soi que chaque matière possède ses propres avantages et désavantages.

Les escaliers en bois C'est grâce à leur éclat naturel et chaleureux que les escaliers et rampes en bois sont les plus populaires. L'un des atouts du bois réside indéniablement dans sa durabilité, étant donné le grand nombre de fois où l'on descend et monte une même volée d'escalier.

Le bois exige sans doute que l'on s'en occupe plus que d'autres matières, mais cet entretien est limitable, du moins si l'on utilise les produits adaptés. Afin de conserver le bois au top de sa forme, frottez-le régulièrement avec un produit nourrissant. L'huile donnera au bois un aspect contemporain et naturel alors que le vernis lui confèrera un effet plus brillant, mat ou satiné.

Un autre avantage des escaliers en bois : ils sont généralement moins chers que ceux conçus en d'autres matières. Un (éventuel) désavantage, par contre : les escaliers en bois ont tendance à craquer. De nombreuses solutions efficaces existent cependant aujourd'hui afin de venir à bout de ce problème : optez par exemple pour des marches en multiplex ou en bois laminé rapiécé. Celles-ci ne 'bougeront' pas et supporteront mieux les tensions. Votre coeur balance malgré tout du côté du bois massif? Préférez dès lors les variétés de bois qui 'bougeront' le moins, telles que, par exemple, le pin, le châtaigner ou le merbau.

Les escaliers en métal
Les escaliers en métal se marient bien aux intérieurs contemporains et étroits. Quasiment toutes les variétés de métal peuvent être utilisées pour les escaliers : acier, aluminium, inox, etc.

Deux grands avantages des escaliers en métal : premièrement, ils sont faciles à assembler et à entretenir. Deuxièmement, ils sont puissants et solides - un point positif indéniable, surtout si les limons sont en acier.

Autre avantage de la solidité de l'acier : ce type d'escaliers n'aura qu'un léger impact visuel sur votre intérieur. Il est en effet possible de construire une rampe quasi-invisible, mais non moins solide, avec des tubes et des câbles relativement fins.

L'acier connait par contre un sérieux désavantage : la formation de rouille. Si vous optez pour un escalier extérieur en acier, protégez-le de la corrosion en galvanisant ou en le métallisant l'acier. Le cas échéant, nous vous recommandons de choisir l'inox, bien que ce métal soit plus coûteux. Cette matière est garantie antirouille et ne devra donc pas être recouverte de peinture.

Les escaliers et les rampes en aluminium peuvent être installés à l'intérieur comme à l'extérieur. L'aluminium parait un peu plus brut que l'inox, par exemple, qui lui, semble très "lisse". Les détails des escaliers en aluminium - comme leurs jointures par exemple - sont plus visibles que ceux des escaliers en inox. L'aluminium se laisse également moins bien polir. Les grilles des escaliers en aluminium sont souvent ouvertes. De tels escaliers ressortent bien dans un loft ou dans d'autres intérieurs modernes : tout n'est ensuite qu'affaire de goûts personnels.

Les modèles extrudés et anodisés, en particulier, conféreront à l'aluminium un aspect raffiné.
Les escaliers en aluminium possèdent un avantage non-négligeable supplémentaire : ils demandent moins d'entretien et sont moins sujets aux entailles.
Globalement, le métal est très facilement combinable, aussi bien avec d'autres types de métaux qu'avec d'autres matières. Un escalier en acier muni d'une rampe en inox ou en verre, une balustrade en aluminium et des marches en acier ou en verre ...

Tout est possible ! Le reste n'est que question de goût. Un désavantage potentiel des escaliers en métal est qu'ils font plus de bruit. Mais si les marches sont recouvertes d'une autre matière - par exemple de bois, de verre ou de pierre -, ce problème est déjà en grande partie résolu.

Les escaliers en verre
Utilisé pour les escaliers et pour les rampes, le verre se marie à la perfection avec l'architecture moderne et contemporaine. Le verre peut être utilisé pour presque toutes les pièces de l'escalier: depuis la balustrade jusqu'aux marches et au palier. Le verre est également une matière malléable, ce qui rend les possibilités encore plus grandes. Les escaliers en verre sont faits en utilisant une combinaison de verre endurci et de verre stratifié. La fonction de ces deux variétés de verre n'est donc pas uniquement ornementale, mais également protectrice.

Le verre offre également de nombreuses possibilités esthétiques. C'est ainsi que l'utilisation d'une pellicule PVB colorée ou de verre laqué dans la composition de bois de sécurité mène à la confection de marches et/ou de rampes en verre coloré avec lesquelles vous pourrez créer un effet original. Les LEDs se laissent également intégrer entre les plaques de verre, d'où elles indiquent le chemin vers le première étage à la nuit tombée.

Les escaliers en pierre
Si la pierre naturelle est de loin la plus couteuse des matières, elle est également la plus forte et la plus durable. Le granit, le marbre, la pierre bleue ou blanche : ces différentes variétés de roche ont un point en commun. Elles peuvent être utilisées à l'intérieur aussi bien qu'à l'extérieur. Vu le poids de la pierre naturelle, une solide structure sous-jacente est tout de même exigée.

Les prix sont élevés mais varient considérablement en fonction du type de pierre. La pierre bleue et le marbre sont meilleur marché que le granit. Le coût sera réduit si la base est réalisée en béton. Les escaliers irréguliers en pierre naturelle massive vous feront débourser une belle surtaxe. Mais l'escalier en pierre naturelle est indiscutablement le top en matière d'éclat et de classe.

Désavantage : si l'on opte pour une pierre (trop) lisse, le risque de chute devient réel. C'est la raison pour laquelle une finition brute de la couche supérieure des marches est généralement recommandée. Tenez également compte du fait que certaines variétés de pierre naturelle sont poreuses et sensibles aux taches. Cela ne vaut pas uniquement pour la pierre bleue : la pierre blanche est elle-aussi très délicate et poreuse. Ce type de pierre ne résiste absolument pas aux taches.
Les matières composites

Le matériau composite est une matière composée de résine et de granules de granit ou de quartz. Ces produits sont mélangés par le biais d'un procédé spécial. Il s'agit d'une matière particulièrement durable et dure (même plus dure que le granit), spécialement conçue pour les escaliers d'intérieur, qui résiste également aux rayures. Le grand avantage du matériau composite est son large éventail de couleurs. Désavantage majeur : son prix élevé.

Le béton
Les avantages des escaliers en béton sont légion : ils ont une allure contemporaine, sont avantageux pour le portefeuille et facilement combinables avec d'autres matières. Un exemple de combinaison très souvent utilisée consiste à l'assemblage de limons métalliques et de marches en béton. Une finition brute en béton est également envisageable. On pourra ensuite la recouvrir d'une autre matière.

Mais une série de désavantages est également liée au béton. Le timing, notamment, est particulièrement important lors de la construction. Le béton doit être posé à l'aide d'une grue lors de la phase de construction-gros oeuvre. Si vous souhaitez que le béton reste visible, protégez immédiatement votre escalier pour limiter le risque de détérioration pendant tout le reste des travaux. Lors de rénovations, il n'est donc pas possible d'installer une volée d'escalier tout en béton. Mais d'autres solutions existent dans ce cas, comme le travail avec des marches détachées entre les collets.

Combinaisons de matières
Comme nous l'avons soutenu jusqu'à présent, les possibilités sont très nombreuse en ce qui concerne la combinaison de matières : différentes variétés de bois peuvent en effet être utilisées les unes avec les autres. Le bois est parfaitement combinable avec le métal ou le béton. Une combinaison classique consiste au mariage de marches en bois avec des collets et/ou des rampes métallique(s). Cependant, les autres matières, telles que le verre, les matériaux composés, la pierre naturelle ou les dalles en céramiques, peuvent également être utilisées pour la finition des escaliers et des balustrades.

Il faut tout de même veiller à s'informer à l'avance et à réclamer les offres qu'il vous faut. Si presque tout est possible du point de vue technique, le concept le plus original sera également le plus couteux ...

Dirk De Mesmaeker


Nos partenaires