Quels sont les avantages et les inconvénients des sols coulés?

14/08/14 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Je Vais Construire

Depuis longtemps, les sols coulés ne se trouvent plus uniquement dans les usines ou les bâtiments industriels. Les adeptes d'un look moderne peuvent également opter pour un sol coulé. Quels sont les avantages et les inconvénients ?

Premièrement, il est important de préciser qu'un sol coulé se distingue d'un sol en béton. Les sols en béton sont très durs et se fendent plus rapidement. En outre, un sol en béton ne peut être coulé sans soudure et il faut prévoir des joints de dilatation pour éviter les fissures.

Les sols coulés existent en différents matériaux : en polyuréthane (PU) et en époxy. Un sol coulé en époxy présente de nombreuses ressemblances avec un sol en béton, car comme le béton, l'époxy est plus dur et donc plus susceptible de se fissurer. Les sols coulés sont produits à base de résine.

Globalement, on peut conclure que les sols coulés ne présentent pas de soudures, qu'ils sont limités en épaisseur, faciles d'utilisation et rapides à poser. En outre, les sols coulés en PU et en époxy possèdent leurs propres avantages et inconvénients.
L'époxy est très dur et beaucoup plus solide qu'un sol en béton. Lorsque le sol coulé en époxy est recouvert d'une couche colorée et non jaunissante, le sol ne sera pas décoloré par le soleil. Sans couche protectrice, celui-ci risque de se décolorer. Finalement, l'époxy risque de se fissurer en cas de chutes d'objets.

Les sols en polyuréthane présentent encore de nombreux autres avantages. Ainsi, un sol en PU est très agréable et souple. En outre, il absorbe mieux le son et le sol est moins froid. Et comme le sol en PU est également moins sensible aux influences de l'extérieur, les rayons UV et les rayures risquent moins de l'abîmer.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos