Revêtements légers et chauffage par le sol

17/06/11 à 17:35 - Mise à jour à 17:35

Source: Je Vais Construire

Séduisant sous bien des aspects, un système de chauffage par le sol doit toutefois se plier à quelques recommandations pour une efficacité optimale.

Revêtements légers et chauffage par le sol

© Pergo

Séduisant sous bien des aspects (absence d'appareils de chauffe, pas de déplacement d'air, peu d'entretien, économe, performant...), un système de chauffage par le sol doit toutefois se plier à quelques recommandations pour une efficacité optimale. Le choix du revêtement de sol en est l'une des principales.

Il est évident que moins le revêtement de sol est isolant, plus la chaleur dégagée par le chauffage au sol se fera ressentir dans la pièce. Il faut également que le revêtement choisi résiste à la température maximale de chauffe de l'installation. Il existe différents systèmes de pose de chauffage par le sol (pose avec chape de ciment par agrafage, sur plaque à plots, pose sèche...). Chaque système impose une épaisseur spécifique entre le revêtement de sol et la source de chaleur. Plus cette épaisseur est limitée, plus le revêtement de sol et ses composants (mortier, colle, joints) doivent être stables à la chaleur.

Les matériaux les plus adaptés sont les carrelages et la pierre naturelle de faible épaisseur. En effet, non isolants, ils restituent toute la chaleur émise et, grâce à leur inertie, diffusent la chaleur uniformément, avec l'agréable sensation de sol chaud.

Etre acclimatés

Les autres types de revêtements de sol (sisal, liège, linoléum...) sont envisageables sous certaines conditions. Le modèle doit avant tout être certifié compatible avec le chauffage par le sol par le fabricant. De plus, leurs épaisseurs doivent être limitées, ils doivent être antistatiques et un film plastique doit être prévu lors de la pose pour éviter les problèmes de condensation. Dans tous les cas, il convient de s'informer auprès du fabricant des prescriptions d'usage et de pose du matériau dans le cas d'un chauffage par le sol.

En particulier, les planchers en bois, sujets aux dilatations importantes, doivent être acclimatés 7 jours avant la pose dans le local chauffé où ils seront placés, et le système de chauffe doit être coupé pendant la pose. Les moquettes et revêtements de type vinyle doivent également être acclimatés avant la pose et placés sans chauffage, et le système de chauffe ne peut être mis en marche que 48 h après la pose.

Pour le placement de revêtements en céramique et pierre naturelle, le système de chauffage doit également être coupé et ne peut être relancé que 7 jours après la pose du revêtement de sol.

Sylvie Reversez

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos