Révolution : le nombre de portes intérieures réduit à une moyenne de sept par maison

02/03/16 à 09:28 - Mise à jour à 09:27

Ces dernières années, le rôle de la porte intérieure n'a cessé d'évoluer. Comme on a tendance à ouvrir les pièces et à vivre sur de plus petites surfaces, il faut non seulement moins de portes intérieures, mais elles doivent mieux s'intégrer dans les pièces. Aussi privilégie-t-on de plus en plus les profils et les charnières invisibles.

Révolution : le nombre de portes intérieures réduit à une moyenne de sept par maison

© Invisidoor

Ouvrir les pièces les plus compactes

Comme les intérieurs deviennent de plus en plus épurés et qu'ils font davantage partie intégrante de l'habitation, les portes intérieures deviennent de plus en plus invisibles. Louis Adens, responsable d'Argent Alu, un commerce spécialisé en portes installé à Kruishoutem, confirme cette tendance. "On voit que la demande de portes intérieures a fortement baissé pour les constructions neuves. En moyenne, on en place encore sept par habitation. C'est dû à la tendance qui consiste à ouvrir les pièces. Celle-ci révèle d'un souci d'esthétique, mais également d'un manque de place parce que les gens construisent des logements plus compacts."

Invisible

Les pièces modernes et ouvertes exigent des portes intérieures qui s'adaptent parfaitement à l'intérieur. Adens : "Les profils de porte et charnières invisibles sont devenus la norme. Aujourd'hui, il existe de nombreuses possibilités. Ainsi, il y a moyen de plâtrer le cadre de la porte afin de l'intégrer parfaitement au mur. L'achèvement répond également à cette tendance. Mais en plus de retirer les profils, les fabricants de portes camouflent les charnières en les rapetissant et en cachant les vis. Le design s'est également modernisé."

Portes pivotantes

Adens attire l'attention sur une autre tendance, à savoir le succès des portes pivotantes. "Grâce à l'utilisation de charnières à pivot spéciales, on peut ouvrir les portes dans les deux sens et les fermer automatiquement. Cette solution est parfaite si on souhaite une pièce ouverte, sans rien perdre de son intimité au besoin. (...) Dépourvues de cadre, ces portes pivotantes s'intègrent parfaitement dans la pièce."

Portes coulissantes

Les pièces de plus en plus compactes entraînent une troisième tendance : l'utilisation de portes coulissantes. "Comme on l'a dit, on installe une moyenne de sept portes intérieures. Généralement, l'une d'entre elles est une porte coulissante. Celles-ci sont parfaites quand il n'y a pas suffisamment de place pour une porte classique. En outre, les portes coulissantes s'intègrent parfaitement dans un intérieur. Elles répondent à ces deux tendances et continueront certainement à avoir du succès", prédit Adens.

Valérie Couplez

Nos partenaires