Un air intérieur plus sain grâce à ces trois plantes

07/01/16 à 15:04 - Mise à jour à 14:55

Cela peut paraître étonnant, mais souvent, la qualité de l'air dans le salon est plus mauvaise que celle sur le trottoir devant la maison. Le CO2, les particules fines et les composés volatils présents dans les produits ménagers sont plus présents dans l'air intérieur.

Un air intérieur plus sain grâce à ces trois plantes

Le lierre, le spathiphyllum et l'anthericum © iStock

Ces plantes ne sont pas la solution ultime, mais elles filtrent tout de même certains éléments nocifs dans l'air.

Le lierre

On connaît tous la plante grimpante qu'est le lierre. Mais saviez-vous que le lierre filtre le formaldéhyde ? Cette substance chimique s'utilise notamment dans l'industrie du textile et de la menuiserie, dont de nombreux dérivés se retrouvent dans nos habitations.

Le spathiphyllum

Le spathiphyllum, également appelé fleur de lune filtre également l'air. Tout comme le lierre, le spathiphyllum filtre le formaldéhyde, mais aussi le benzène (qu'on trouve dans certaines peintures, le vernis et la cire) et le trichloréthylène (qu'on trouve dans l'encre et des peintures). Attention, cette plante est toxique pour les animaux domestiques.

L'anthericum

Cette plante d'intérieur ne combat pas uniquement les substances nocives, elle est également très résistante, l'idéal pour ceux qui n'ont pas la main verte. L'anthericum filtre le benzène, le formaldéhyde, le CO et le xylène.

Nos partenaires