Un label vert et intelligent

Les appareils de chauffage sont en constante évolution. Sans cesse plus innovants et plus efficaces, ils permettent aussi de faire davantage d'économies d'énergie. Les plus performants étant labellisés Green iQ. Explications avec Peter Van Stevens, head of product management & training chez Vaillant.

Un label vert et intelligent

Green iQ © Vaillant

Quels sont les avantages d'une installation de chauffage qui consomme peu d'énergie ?

Peter Van Stevens : Les avantages se situent à deux niveaux. D'une part, celui qui utilise une chaudière peu énergivore payera une facture moins élevée. D'autre part, pour l'environnement, cela génère une diminution de la consommation d'énergie fossile et de l'émission des gaz à effet de serre. Par ailleurs, cela permet d'allonger la durée de vie des ressources disponibles et de les utiliser à d'autres fins qu'au chauffage des habitations.

Peter Van Stevens, Head of Product Management & Training chez Vaillant

Peter Van Stevens, Head of Product Management & Training chez Vaillant

Quels sont les éléments principaux de l'évolution des chaudières à condensation ?

Peter Van Stevens : La technologie de la condensation est tout à fait mature, elle atteindra d'ici peu les limites de son rendement. C'est-à-dire que les chaudières à condensation ne peuvent pratiquement plus augmenter le gain de chaleur latente récupérée lors de la condensation des fumées émises par la chaudière. Par contre, on peut encore augmenter le rendement et l'efficacité des chaudières, tout au long de l'année, en combinant le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire. Dans les dernières générations de chaudières à condensation de la marque Vaillant, par exemple, on réussit même à récupérer une partie de la chaleur par condensation lors de la production d'eau chaude sanitaire. L'eau sanitaire est donc préchauffée avant son passage par l'échangeur sanitaire.

Quelles caractéristiques un appareil de chauffage doit-il présenter pour pouvoir obtenir le label Green iQ ?

Peter Van Stevens : Ce label est propre à la marque Vaillant. Pour qu'un appareil soit labellisé Green iQ, il doit répondre à plusieurs critères, notamment au niveau de l'efficacité et du rendement. Une grande attention est notamment portée à la consommation d'électricité. Il y a, par exemple, moins de perte d'énergie quand une chaudière Green iQ est éteinte. En mode veille, elle ne consomme que 2 Wh d'électricité, ce qui représente encore moins que la consommation d'une radio. Ces appareils disposent également d'une très grande plage de modulation (10 à 100%) qui adapte la chaudière à la température désirée pour éviter de devoir la remettre en route de manière intempestive. Un peu comme quand vous conduisez une voiture, à l'approche d'un feu rouge, vous réduisez la vitesse progressivement pour ne pas freiner brutalement devant le feu avant de redémarrer. Tous les composants des appareils Green iQ respectent aussi la nature. Ils sont récupérables ou dégradables à 80%. Enfin, les appareils Green iQ offre des possibilités de connectivité. C'est-à-dire qu'ils sont en contact avec Internet et permettent de modifier la température demandée et les plages horaires à distance via une app, depuis un smartphone ou une tablette.

Un label vert et intelligent

Nos partenaires