Acheter ou louer, cruel dilemme

04/03/16 à 10:55 - Mise à jour à 10:57

Source: Moneytalk

Trente pourcents des Belges louent une maison ou un appartement, les autres sont propriétaires. Au moment de rechercher votre nid douillet, vaut-il mieux acheter ou louer ?

Acheter ou louer, cruel dilemme

© Thinkstock

L'achat d'une maison ou d'un appartement coûte un beau paquet d'argent. Vous pouvez heureusement recourir à un crédit logement, qui vous permet d'étaler les coûts sur une période de vingt ou trente ans, par exemple. Si vous optez pour un taux fixe, les remboursements mensuels restent égaux.

Si vous louez un logement, le prix locatif augmentera au cours des années par le biais de l'indexation. Pour illustration: au cours des vingt dernières années, les prix locatifs ont augmenté de 42% en moyenne. Par rapport à il y a trente ans, la hausse s'élève même à 80%.

Le loyer que vous payez chaque mois, vous en êtes quitte une fois pour toutes. Et dans vingt ou trente ans, vous devrez encore et toujours payer le loyer chaque mois - même si vous partez à la pension et que vous vous retrouvez de ce fait avec des revenus inférieurs. En outre, il se peut que, lors de vos vieux jours, vous deviez encore partir à la recherche d'un nouveau logement de location.

Epargne 'obligatoire'

L'achat d'une maison, vous pouvez le voir comme une forme d'épargne obligatoire. Lorsque, au bout de vingt ou trente ans, votre crédit hypothécaire est remboursé, les mensualités de remboursement disparaissent. Vous devez tout de même encore tenir compte des frais pour l'entretien et les réparations de votre habitation, et des impôts pour propriétaires de biens immobiliers comme le précompte immobilier.

En outre, vous pouvez considérer l'achat d'une habitation propre comme un investissement. Pour illustration: le prix de vente moyen d'une maison d'habitation s'est multiplié par dix depuis 1975, alors que la valeur des appartements et des villas s'est respectivement multipliée par six et par quatre. Autre fait marquant: en l'espace de 35 ans, les logements ont augmenté de valeur trois fois plus vite que les autres produits.

En tant que propriétaire de logement, vous bénéficiez par ailleurs de plus d'avantages fiscaux et de primes qu'en tant que locataire. Une habitation propre vous offre aussi plus de sécurité qu'un contrat de bail. Ensuite, vous pouvez à tout moment rénover une habitation propre ou l'adapter à vos propres désirs. Avec une maison en location, c'est plus compliqué.

Vaut-il alors toujours mieux acheter?

Il y a aussi des arguments qui plaident en faveur du locataire. Si vous louez, vous êtes plus libre: vous ne vous retrouvez pas coincé avec un emprunt, et vous pouvez adapter votre habitation à votre situation familiale, professionnelle et financière.

De plus, vous ne devez pas vous préoccuper (des frais) de l'entretien et des réparations.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos