Assurez la démolition avec succès !

18/02/11 à 10:35 - Mise à jour à 10:35

Source: Je Vais Construire

Une démolition mal exécutée peut endommager irrémédiablement la propriété. Quelques conseils.

Assurez la démolition avec succès !

© IGB/JVC

Mal exécutées, les démolitions peuvent nuire irrémédiablement au bâtiment !

Avant de se lancer, il faut donc :


1. contacter l'architecte ou l'ingénieur qui identifiera les éléments porteurs (murs, colonnes, poutres) qui ne peuvent être détruits que moyennant des précautions importantes ;

2. protéger ce qui existe pour éviter de tout endommager (par la poussière, les éclats, etc.) ;


3. réfléchir à la technique d'évacuation des déchets, notamment si vous vous trouvez à l'étage ou à l'arrière d'un îlot ;

4. réserver un container et un emplacement en voirie si nécessaire. Un conseil : évitez de placer la benne sur la rue le vendredi soir, car vous risquez que tout le quartier ne vienne y déposer ses encombrants durant le week-end !


Fanny Bouvry




Le rachat de mitoyenneté


Lorsque l'habitation à rénover est mitoyenne, il est parfois nécessaire de racheter la moitié du mur mitoyen si l'on désire s'y appuyer (pour la structure du plancher par exemple). Votre voisin ne peut pas le refuser. Le prix de ce morceau de mur se fonde sur les prix unitaires de la construction.

Attention : même si un acte notarié n'est pas nécessaire, le document de mitoyenneté doit être enregistré (comptez 12,5 % de frais d'enregistrement). En rénovation, méfiez-vous toutefois de la vétusté du mur mitoyen. Si celui-ci semble trop peu solide (fondations peu adaptées, mur fin, etc.), mieux vaut ériger votre propre mur contre le mur mitoyen et vous y appuyer. Dans ce cas, vous ne devrez pas racheter la mitoyenneté. Vous trouverez chaque mois les prix en vigueur pour le rachat des mitoyennetés dans les pages services du magazine Je vais construire.

Nos partenaires