L'assurance "solde restant dû" n'est pas indispensable

23/02/15 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Quand on conclut un prêt logement, la loi n'exige pas nécessairement de souscrire à une assurance "solde restant dû". Dans certains cas, cette assurance n'est d'aucune utilité. En effet, la plupart des emprunteurs disposent déjà d'une assurance vie dans le cadre d'une assurance groupe.

L'assurance "solde restant dû" n'est pas indispensable

© iStock

Une assurance "solde restant dû" implique qu'une compagnie d'assurances paie votre part de l'emprunt à votre décès. Votre partenaire ne devra donc jamais supporter seul(e) la charge du crédit.

Les primes pour l'assurance "solde restant dû" peuvent varier en fonction de l'âge de l'assuré (plus il est âgé, plus le risque de décès est grand, plus elles seront chères), s'il est fumeur ou non et de la durée du prêt. Le taux d'intérêt peut aussi jouer un rôle.

On peut soit payer la totalité de la prime au début du prêt, soit étaler les paiements. Dans ce dernier cas, on paie en moyenne pendant les deux tiers de la durée du prêt. Pour un crédit sur vingt ans, il y aura treize paiements à faire.

Il peut y avoir de grosses différences entre les primes. Si vous faites la simulation sur le site de Guide-Épargne.be, vous constaterez qu'un trentenaire non-fumeur qui veut assurer un emprunt de 150 000 € sur vingt ans chez Ergo Life devra payer treize fois la somme de 147,48 €. Chez Generali, la même assurance coûtera treize fois 375,32 €.

L'assurance "solde restant dû" ne relève cependant pas d'une obligation légale, même si l'on peut la déduire fiscalement. Il arrive que la banque insiste pour que vous souscriviez à ce type d'assurance afin de réduire les risques pour elle comme pour vous. Si vous contractez une assurance "solde restant dû" auprès de cet établissement, vous pourriez d'ailleurs obtenir une réduction du taux d'intérêt pour votre crédit.

Mais il faut savoir que ce genre de risque peut aussi être couvert par une assurance vie classique ou une assurance groupe. Tout contrat qui se respecte comporte souvent une couverture en cas de décès. Le capital que l'assureur groupe débourse en cas de décès peut être utilisé pour rembourser (partiellement) l'emprunt, de sorte que l'assurance "solde restant dû" ne sert plus à rien. Dans le cas des assurances vie, on recense des différences intéressantes entre assureurs. À vous de les comparer sur le site Guide-Épargne.be.

www.guide-epargne.be

Nos partenaires