La composition d'un dossier de demande de prix

16/02/11 à 10:17 - Mise à jour à 10:17

Source: Je Vais Construire

Pour être complet, un dossier d'adjudication doit comprendre plusieurs choses...

Pour être complet, un dossier d'adjudication doit comprendre plusieurs choses:

1. Les plans, coupes, façades du projet à l'échelle de 2 %, indiquant précisément les matériaux des différentes parois. Ils sont dessinés par l'architecte et, si nécessaire, complétés par les plans de l'ingénieur.


2. Les détails d'exécution nécessaires à une bonne compréhension des plans. Il s'agit le plus souvent de détails de jonction entre divers matériaux mis en oeuvre par divers corps de métier. Ces détails aident aussi à préciser où commence et où s'achève la mission de chacun des corps de métier impliqués dans le projet.


3. Les études d'application de certaines normes nationales ou européennes de référence telles que l'étude du système de ventilation (voir, dans ce même magazine, l'article consacré à la VMC).


4. La description, poste par poste, de la réalisation de vos travaux. Pour chaque poste, il convient de décrire en détail les travaux souhaités et de spécifier (si possible) les choix de matériaux. Ce descriptif concerne le gros oeuvre, les menuiseries extérieures, les techniques (électricité, sanitaire, chauffage, ventilation...), les parachèvements... selon l'étendue de la mission que vous avez confiée à votre architecte.


5. Les clauses administratives régissant le déroulement du chantier, qu'il s'agisse de la manière d'établir les décomptes, de calculer les délais, de réviser ou non les prix...


6. Le plan général de sécurité établi par le coordinateur sécurité-santé.


7. L'étude de l'ingénieur en stabilité, éventuellement en chauffage et en ventilation.


8. Les essais de sol.


9. Un métré des différents postes. Le métré quantifie pour chaque sous-poste la quantité exacte de matériaux à mettre en oeuvre. La précision du métré, comme celle du cahier des charges, est garante d'offres comparables pour l'adjudication.


10. Un bordereau de synthèse qui résume les différents postes et leurs quantités. Ce document peut être utilisé par l'entrepreneur pour y indiquer ses prix unitaires.


En dehors des documents fournis par le coordinateur sécurité-santé, il n'y a pas d'impositions légales quant au contenu de ce dossier. Il faut qu'il soit clair et précis. Il peut laisser certains détails d'importance relative à l'appréciation de l'entrepreneur qui les réalisera suivant ses connaissances spécifiques. Le but est de donner à différentes entreprises la possibilité de fournir des prix comparables et, dans un second temps, de trancher en cas de discussions sur le chantier. Il est conseillé de définir la composition exacte de ce dossier dans le contrat d'architecture signé avec l'auteur du projet.

Nos partenaires