Que faire si le logement que vous louez est en mauvais état ?

07/01/14 à 14:41 - Mise à jour à 14:41

Source: Je Vais Construire

Il est très désagréable de louer une maison qui n'est pas en état impeccable. Cependant, il est important de s'activer afin de trouver une solution le plus rapidement possible. En tant que locataire, vous pouvez effectuer un nombre de démarches vous-même, même si le syndicat des locataires peut également vous aider à résoudre les litiges avec le propriétaire et à suivre le dossier.

Que faire si le logement que vous louez est en mauvais état ?

© Thinkstock

Cependant, avant de vous adresser au syndicat des locataires, il vaut mieux entreprendre les démarches suivantes :

1. Établissez un inventaire

En s'installant dans un bien loué, il est important de vérifier certains points, surtout en matière de sécurité. Voici quelques exemples : Le sol s'affaisse-t-il ?, Y a-t-il des fissures dans les murs?, L'installation de gaz est-elle dangereuse ou les fenêtres sont-elles moisies ? Après avoir constaté ces défauts, il est important de prendre des photos et d'établir une liste.

2. Qui doit payer les travaux?

Vérifiez si les travaux nécessaires pour remédier aux problèmes sont à charge du locataire ou du propriétaire. En principe, c'est déterminé par le contrat. Si vous n'arrivez pas à trouver de consensus, il vaut mieux s'adresser au juge de paix. Le syndicat des locataires peut également vous aider à constater les responsabilités.

3. Indiquez les défauts au propriétaire.

Si vous ne le faites pas, les frais vous reviendront. Vous pouvez informer le bailleur par e-mail ou par recommandé. Mentionnez les défauts et ajoutez qui en est responsable. Lorsque vous avez à effectuer des travaux vous-même pour rectifier un problème, il faut demander l'autorisation au propriétaire.

4. Prenez des mesures si le bailleur ne veut pas résoudre les problèmes

Si le propriétaire n'entreprend rien, vous pouvez faire effectuer une enquête de salubrité par le service de logement de la commune. Cependant, ce recours est pour les cas extrêmes : adressez-vous à la commune que si la situation l'exige vraiment.

5. Prenez des mesures si vous contestez les constatations de la commune

Lorsque la commune a lancé une procédure d'insalubrité ou d'inhabilité, il se peut que les conclusions se fassent attendre pendant quelques mois. Si vous contestez ces conclusions, vous pouvez contacter le Gouvernement wallon.

(LVR)

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos