Quel budget pour construire ?

19/02/14 à 15:51 - Mise à jour à 15:51

Source: Je Vais Construire

S'il est bien une chose qu'il est difficile d'estimer, c'est le budget nécessaire pour une nouvelle construction. Voici en cinq questions quelques pistes concrètes pour vous aider à établir une estimation fiable de votre future nouvelle maison.

Quel budget pour construire ?

© Thinkstock

1. De quel budget total disposez-vous réellement ?

Commencez par établir un inventaire de vos ressources : fonds propres, immeuble dont vous êtes propriétaire et que vous pourriez vendre, support financier des parents, emprunt hypothécaire... Ceci va vous donner un montant maximum que vous pourrez dépenser pour votre nouvelle construction.

2. Combien peut coûter la maison en fonction du budget disponible ?

De ce budget global vous allez d'abord soustraire des dépenses inévitables :

• le prix du terrain, y compris les frais de notaire (+ TVA) et les droits d'enregistrements. Le prix des terrains étant fort élevé dans certaines régions du pays, choisissez bien votre localité et n'hésitez pas à revoir vos ambitions à la baisse pour garder suffisamment d'argent pour construire.
• les montants nécessaires pour le raccordement aux impétrants (électricité, gaz, eau, égouts, TV, internet...). Cela peut représenter un budget oscillant autour de 5.000 euros.
• les honoraires de l'architecte, éventuellement de l'ingénieur, du coordinateur de sécurité et du rapporteur PEB. En l'absence d'information plus précise, comptez plus ou moins 8 à 10 % du prix de la maison (+TVA) pour ces frais d'étude.
• Conservez une petite part du budget (minimum 5%) pour les imprévus en cours de chantier.

Le montant restant est celui que vous pourrez consacrer à la maison proprement dite. Divisez ce montant par 1,21 et vous obtenez le montant net hors TVA pour la maison.

3. Comment estimer la grandeur de la maison ?

Une maison de type moyen, basse énergie, sans aucun luxe dans les finitions et sans aménagements extérieurs coûte aujourd'hui entre 1.000 et 1.250 euros hors TVA par mètre carré construit (cette fourchette est fonction de la méthode de construction, du niveau des finitions, de la complexité ou non de l'architecture...). Divisez donc votre budget net hors TVA par 1.000 ou 1.250 pour obtenir le nombre de mètres carrés que vous pouvez construire. Si vous construisez une maison de 70 m² au sol sur deux niveaux (sans caves), cela représente un budget hors TVA de l'ordre de 140.000 à 175.000 euro. Ensuite divisez le nombre de mètre carré par environ 1,15 pour supprimer l'encombrement des murs et vous obtenez la surface nette habitable que vous pouvez vous permettre. Notez qu'en-dessous de 80 m² de surface nette habitable, il devient très difficile de réaliser une maison à deux chambres.

4. Comment réduire le budget total ?

Si votre budget explose ou si vous n'en sortez pas dans vos surfaces, commencez par supprimer ce qui n'est pas absolument indispensables : avez-vous absolument besoin de caves, d'un garage, d'un dressing, d'une salle de bains de grandes dimensions... ? Evitez aussi les espaces perdus en limitant les espaces de circulation : hall, dégagement de nuit... Une autre piste, dessinez à échelle vos meubles dans des locaux fictifs pour en déterminer les surfaces minimales, mais conservez des espaces libres suffisants pour circuler autour de la table, du lit... Limitez les surfaces de vitrage en dehors des pièces de vie et dans celles-ci optez plutôt pour des grandes surfaces vitrées que pour une multitude de petites fenêtres. Réduisez le nombre et la taille des parties ouvrantes, les châssis fixes représentent moins de déperdition et coûtent moins chers que des châssis ouvrants.

5. Quelles sont les maisons les moins chères ?

Les maisons de forme compacte (proche du cube) offrent un maximum de volume habitable pour un minimum de surfaces extérieures (façades, toiture, dalle de sol). Or ce sont justement ces parois extérieures qui coûtent cher car il faut les isoler et les parachever avec des matériaux résistants aux intempéries. Une maison (semi) mitoyenne coûte moins cher qu'une maison 4 façades car elle dispose de façades communes avec les maisons voisines. Ceci permet d'économiser sur l'isolation et les parements de façade. Préférez les formes simple et évitez autant que possible les décrochements, les excroissances, les volumes en porte à faux... qui coûtent beaucoup d'argent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires