Quel crédit immobilier choisir ?

17/01/11 à 15:27 - Mise à jour à 15:27

Source: Je Vais Construire

Nous vous proposons ici un aperçu des différentes solutions !

À l'approche de Batibouw, les banques tentent d'attirer les clients avec des tarifs avantageux pour leurs crédits immobiliers. Elles vous donneront le choix entre plusieurs formules. Pour vous aider à vous y retrouver, nous vous proposons ici un aperçu des différentes solutions !

1. Crédit immobilier traditionnel à durée normale

Lorsque vous optez pour un crédit immobilier traditionnel, vous concluez un crédit avec un taux d'intérêt et une durée déterminés. Vous remboursez chaque mois une partie du capital emprunté, plus une part d'intérêts. Vous avez le choix entre un taux d'intérêt fixe ou variable. Avec un taux variable, le taux d'intérêt est adapté après une période prédéterminée à la nouvelle situation du marché des taux. Que faut-il choisir ? Un taux fixe ou un taux variable ? La réponse à cette question dépend de plusieurs paramètres : le taux d'intérêt, votre situation financière personnelle, la composition de votre famille, la fiscalité...

Avantages et inconvénients du taux fixe

L'avantage d'un emprunt à taux fixe est évident : vous optez pour une part de certitude. Dès le premier jour, vous savez exactement quel montant vous devrez rembourser chaque mois pendant la durée de votre crédit. Malheureusement, vous ne pouvez profiter d'une éventuelle baisse des taux. Et cela constitue naturellement un handicap si vous avez emprunté à un moment où les taux d'intérêt étaient élevés.

Avantages et inconvénients du taux variable

En revanche, le taux d'intérêt variable vous permet de profiter des éventuelles baisses des taux. Mais si le taux a augmenté, vous devrez rembourser plus lors de la révision. La lame est à double tranchant...

2. Crédit immobilier traditionnel de longue durée

Suite à la forte hausse du prix des logements, les prêts de très longue durée ont gagné en popularité ces dernières années. Pourtant, le Belge moyen ne semble pas encore entièrement convaincu de l'utilité de crédits immobiliers courant sur 30, voire même 40 ans.

Avantages et inconvénients

L'avantage d'une longue durée est d'étaler les remboursements du prêt sur une plus longue période. De ce fait, les mensualités sont souvent plus basses. Cette formule connaît toutefois aussi quelques inconvénients. Au final, vous paierez plus qu'avec un prêt de plus courte durée. En outre, cette forme de crédit est moins intéressante sur le plan fiscal : celui qui part en (pré)retraite pendant la durée du prêt profite d'un avantage fiscal moins important. Tenez également compte du surcoût des primes d'assurance.

3. Prêt accordéon

Le prêt accordéon est relativement nouveau sur le marché belge. Il s'agit d'une formule de crédit à taux d'intérêt variable mais à mensualité fixe. Le taux d'intérêt d'un tel prêt est valable pour un an. Chaque année, la banque réévalue la situation. Sur la base de l'évolution des taux, votre taux d'intérêt est éventuellement adapté. Cette adaptation n'influe pas sur le montant que vous devez rembourser mensuellement. Si le taux a augmenté, cette hausse se traduit par une prolongation de la durée du crédit. Il y a toutefois des restrictions, puisque la durée ne peut être prolongée que de cinq ans maximum. Si l'intérêt baisse, la durée est raccourcie lors de la révision annuelle.

Avantages et inconvénients

L'avantage du prêt accordéon réside dans la certitude d'une mensualité fixe. Par contre, lors d'un prolongement maximal de la durée, vous remboursez plus qu'avec un crédit immobilier à durée fixe.

4. Prêt à tempérament

Vous envisagez d'effectuer des travaux de rénovation ? Dans ce cas, il peut être intéressant de donner la préférence à un prêt à tempérament au lieu d'un crédit hypothécaire. En cas de prêt hypothécaire, le remboursement est couvert par une hypothèque ou un mandat hypothécaire pris sur votre maison. Ceci n'est pas le cas avec un prêt à tempérament. Cette formule peut être une alternative intéressante, surtout pour les montants plus petits. Dans ce cas, le montant emprunté est libéré en une seule fois et remboursé sur la base de paiements mensuels.

Avantages et inconvénients

Un prêt à tempérament est généralement moins cher qu'un crédit immobilier traditionnel. En outre, il ne faut pas faire appel aux services d'un notaire. Vous économisez ainsi une belle somme d'argent. Cette solution présente toutefois aussi des inconvénients. Le montant que vous pouvez emprunter est limité. La durée du prêt est elle aussi plus courte, ce qui se traduit par des mensualités plus élevées. Et sur le plan fiscal, le prêt à tempérament est également moins avantageux.

5. Crédit immobilier via une assurance-vie

Finalement, il y a le prêt hypothécaire lié à une assurance-vie. Nous avons largement détaillé cette formule dans notre édition précédente (JVC n° 316 - déc. 08/janv. 09). Vous payez chaque mois un intérêt sur le montant emprunté. Vous vous acquittez aussi des primes de l'assurance-vie, mais il n'y a pas de remboursement mensuel du capital. Vous êtes en effet supposé rembourser le montant dû à l'échéance du prêt grâce à l'assurance.

Avantages et inconvénients

La charge de remboursement plus légère pendant la durée du prêt est un avantage indéniable. Les primes d'assurance s'avèrent en général inférieures aux remboursements du capital. En cas de crédit immobilier lié à une assurance-vie de branche 21, les primes que vous versez sont placées dans une assurance-vie offrant un rendement garanti. Il n'y a donc pas de risques. Cependant, avec un crédit immobilier lié à une assurance-vie de branche 23, les primes sont versées dans un fonds de placement. Si les bourses s'effondrent, cela vous posera un grave problème.

Roel Van Espen

En savoir plus sur:

Nos partenaires