À chacun son mode éco: une maison passive artistique

13/10/16 à 13:55 - Mise à jour à 13:55

Trois raisons ont poussé les propriétaires à faire le choix d'une maison passive : l'écologie, l'économie et le confort. Son design s'inspire quelque peu de l'artiste abstrait Kasimir Malevitch : des lignes simples et des plans obliques qui se rejoignent de manière astucieuse. Et ses murs, non parallèles, offrent par ailleurs une acoustique optimale. Ce qui, dans une habitation abritant un studio de musique, tombe à point nommé.

" Ludique et original : voilà le concept qui sous-tend la configuration de notre maison, dont l'aspect fonctionnel nous séduit aussi, commentent les propriétaires. Le côté oblique est situé au sud ; il s'agit du flanc gauche lorsqu'on est face à la maison. Le bureau d'architectes Werkgroep Vormgeving, qui a collaboré avec eProjecten, nous a proposé de biaiser ce flanc en vue de profiter d'un ensoleillement maximal en hiver, lorsque le soleil est bas. L'auvent permet pour sa part de protéger la maison de la surchauffe en été. L'espace de vie se trouve à l'étage et les chambres sont en bas, ce qui nous permet de dormir au frais par temps chaud. "

L'époque où les habitations dites écologiques étaient associées à certains modes de vie est bel et bien révolue. En réalité, ce qui les différencie des bâtiments traditionnels n'est pas si énorme. C'est avant tout une question de choix judicieux au niveau des techniques et des matériaux, tout comme de l'utilisation maximale de la superficie disponible.

Texte: Julie Reniers & Kris Van Rossem

Lis le réportage dans ce mois dans Je Vais Construire n° 394.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos