Cette maison passive a été construite avec goût et dans une philosophie de bricolage

03/02/15 à 14:06 - Mise à jour à 14:06

À ceux qui pensent que le respect de la très stricte norme passive n'est pas compatible avec la qualité architecturale et l'envie de mettre la main à la pâte, cette belle maison de Sint-Amandsberg prouve le contraire. Les habitants ont pratiquement tout fait eux-mêmes, à l'exception du gros oeuvre et des finitions extérieures. Résultat ? Une maison agréable, compacte et performante sur le plan énergétique.

Vivre au calme à deux pas de la ville, c'est possible. La maison de Ruud et sa famille se trouve sur une parcelle orientée au sud, à Sint-Amandsberg, à quinze minutes de vélo à peine du centre historique de Gand. À l'arrière, elle donne sur un beau jardin et de grands arbres : le décor idéal pour un projet de construction écologique.

Cela ne s'est toutefois pas fait du jour au lendemain. Avant le premier coup de pelle, Ruud et son épouse recherchaient déjà depuis quelques années le concept d'habitat ultime. "Le terrain appartenait à la famille de mon épouse Bénédicte, et nous savions qu'un jour il nous reviendrait", explique Ruud. "Nous nous sommes informés, avons visité de très nombreux salons et d'autres maisons pour savoir quelles étaient les possibilités. À l'heure actuelle, on ne construit généralement qu'une seule fois, donc on voulait le faire bien".

Il n'était pas d'emblée écrit que ce serait une maison passive. "Plus nous nous informions, plus nous étions favorables à une maison écologiquement responsable", poursuit Ruud. "La construction passive nous intéressait, mais malheureusement, à l'époque, les infos étaient rares, hormis quelques exemples allemands ou autrichiens. Les installations et les produits de construction nécessaires n'étaient généralement pas directement disponibles sur le marché belge. Nous avions donc un peu abandonné l'idée, jusqu'à ce que nous visitions une belle maison passive à Kalmthout. Nous avons alors compris que maison passive et qualité architecturale pouvaient aller de pair. C'est à ce moment que nous nous sommes décidés et aujourd'hui, nous ne le regrettons vraiment pas".

Texte Tim Janssens

Photos Stijn Bollaert

Architectes: Blaf Architecten

Nos partenaires