Comme sur une pente douce...

06/07/15 à 17:09 - Mise à jour à 17:09

Pour leur habitation, les maîtres d'ouvrage avaient un programme clair mais très conséquent. Un de leurs principaux objectifs : optimiser l'intégration du bâtiment dans le cadre verdoyant de leur terrain situé au coeur des prairies des cantons de l'Est. Le bureau d'architecture Crahay & Jamaigne a joué la carte d'une volumétrie de plain-pied épousant le dénivelé naturel du terrain.

Un passage étroit entre deux parcelles bâties conduit vers un vaste terrain occupé par une construction bien mystérieuse... À l'avant-plan sur la gauche, un volume bas en pierre forme un écran massif ; à l'arrière-plan sur la droite, un second volume, plus bas que le premier mais aussi plus long, présente un bardage ajouré en bois d'aspect plus léger. Une boîte vitrée fait la transition entre ces deux blocs. La première impression que donne cette maison est claire : linéarité et intégration au site. Ces deux notions traduisent d'emblée le concept principal du projet.

Une implantation ambitieuse

Désireux de se faire construire une maison hors du commun, les maîtres d'ouvrage ont mis en concurrence trois bureaux d'architecture. Le terrain affecté au projet consistait en un lotissement composé de 7 parcelles à bâtir et de zones vertes. Le propriétaire pensait utiliser plusieurs lots pour son logement et revendre celles non utilisées... mais la situation a évolué bien différemment ! En effet, les architectes Crahay et Jamaigne ont jeté un pavé dans la mare en proposant une implantation utilisant l'ensemble du lotissement. Ainsi, le bâtiment pouvait s'implanter plus discrètement en fond de parcelle, s'orienter librement pour un ensoleillement optimal et des vues ciblées mais aussi occuper la surface au sol à dessein sans contrainte des mitoyennetés des lots voisins. Le client a validé l'idée avec enthousiasme mais la condition préalable était de convaincre les autorités administratives du bien-fondé du projet pour, entre autres, modifier le permis de lotir. Ce qui fut fait sans trop de difficulté.

Intégration verte

Le terrain se situe entre deux zones vertes : en amont, les jardins des maisons de la rue principale ; en aval, une vaste étendue de prés et de vergers. Ce cadre verdoyant est un des atouts majeurs du site. Objectif important donc du projet : optimiser l'intégration du bâtiment dans son environnement. Pour avoir toutes les cartes en main, le client fait faire une analyse radiesthésique du terrain afin de définir ses caractéristiques naturelles et préciser l'implantation optimale de la zone à bâtir. En réponse au programme conséquent du projet, il n'était pas question de réaliser un bâtiment imposant sur plusieurs niveaux. Les architectes ont opté pour la construction de deux ailes qui se succèdent de plain-pied en suivant subtilement le dénivelé naturel du terrain. L'ensemble se compose de toitures plates prochainement végétalisées. La circulation autour de la maison a, elle aussi, un esprit " nature ". Elle favorise une déambulation agréable entre les nombreuses rampes en pente douce, de larges plateaux en gradins ou encore des passages extérieurs couverts.

Deux ailes articulées

La première aile, orientée est-ouest, s'implante perpendiculairement à la rue. Elle est réalisée en maçonnerie traditionnelle avec un parement en pierres de la carrière de la Warche, un revêtement volontairement semblable aux maisons voisines. Ce volume se compose d'un garage pour 3 voitures ainsi que des locaux de service puis ensuite des espaces dédiés aux enfants : deux chambres, une salle de bains, une pièce pour le home cinéma et un grand couloir-bureau. L'organisation des pièces est modulable car dans quelques années, les jeunes ne seront plus là et cette zone doit pouvoir remplir d'autres fonctions comme celle d'un appartement indépendant par exemple. Pour faire la transition entre les deux volumes principaux, un grand sas complètement vitré fait office d'espace d'accueil. Côté nord l'entrée propose un accueil convivial, côté sud la piscine extérieure offre une vue apaisante. Sous ses allures de lame transparente, cette zone dessert les deux grandes ailes tout en proposant un espace serein de détente.

Un cocon en bois flottant

Le hall d'entrée propose trois passages vers le second volume : l'accès principal aux pièces de vie, un autre par la bibliothèque ou encore par la zone cuisine. Cette aile est volontairement très différente de la première à commencer par son orientation nord-sud. Construite en ossature bois, la structure est posée sur des plots métalliques pour véritablement décrocher la masse du sol et lui conférer un aspect très aérien. Ce grand rectangle flottant propose une volumétrie beaucoup plus légère : bardage en bois ajouré horizontalement et ouverture totale de la façade ouest vers le paysage. Ce volume accueille l'ensemble des espaces de vie, organisés en enfilade pour profiter au maximum des vues extérieures, mais aussi une spacieuse bibliothèque. Un patio extérieur couvert fait la transition avec la zone de nuit des parents qui comprend une chambre, une salle de bains, un dressing et une buanderie. Tout le long de ces pièces en enfilade court une large coursive extérieure couverte qui offre une zone de détente confortable avec vue imprenable. Le débordement de toiture fait également office de pare-soleil pour les baies vitrées, tout comme l'ingénieux système de stores en aluminium à lamelles mécanisé. La gestion thermique de ce volume a été particulièrement étudiée, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur. On retient principalement la pose d'un double type d'isolation au mur, à savoir de l'ouate de cellulose floquée et de la laine de roche, le chauffage des murs et des sols via la chaudière à pellets ou encore le système mécanique d'ouverture de châssis. Autant de détails qui qualifient cette maison de " basse énergie ". Rapide passage vers le sous-sol qui s'étend sous le volume maçonné et la verrière. Les fonctions techniques et secondaires y prennent leurs quartiers : les pièces techniques, la chaufferie, des espaces de stockage, un atelier de menuiserie, une cave à vin, une salle de fitness et un sauna.

Vive la technologie

Un des points forts de la maison : la part belle faite aux techniques spéciales. L'ensemble des mécanismes est géré par un système domotique conséquent. De la ventilation contrôlée aux stores extérieurs, en passant par le système de chauffage, l'éclairage ou encore les équipements ménagers... le maître d'ouvrage, amoureux de technologie, est aux anges et on le comprend !

En savoir plus sur:

Nos partenaires