Des postes d'observation réfléchissants pour profiter pleinement de la beauté de la nature

14/12/16 à 16:57 - Mise à jour à 17:00

Vous vous souvenez du plus long pont du monde en verre en Chine? Celui-ci pourrait bien se voir doter d'un petit frère impressionnant à présent que le projet de l'architecte Martin Duplantier a été approuvé.

Située dans le sud de la Chine, la région de Wulingyuan est célèbre pour ses 3100 piliers de grès et attire bon nombre de touristes. Si Duplantier mène à bien son projet, ceux-ci pourraient surplomber ces piliers de parfois 200 mètres de haut.

Des postes d'observation réfléchissants pour profiter pleinement de la beauté de la nature

© Martin Duplantier

Le concept: créer une relation physique entre le visiteur et la beauté de nature autour de lui. Le pont, les trois pavillons et l'observatoire en forme de donut seront entièrement édifiés en acier réfléchissant et en pierre noire, qui devient également réfléchissante quand elle est mouillée. Résultat : la nature est partout !

Des postes d'observation réfléchissants pour profiter pleinement de la beauté de la nature

© Martin Duplantier

Sur le pont, l'acier réfléchissant et la pierre noire, recouverte en permanence de deux centimètres d'eau, s'alterneront. Cette eau disparaîtra toutes les sept minutes avant de revenir grâce à quelques pulvérisations, ce qui fera apparaître un nuage éphémère entre les piliers.

Des postes d'observation réfléchissants pour profiter pleinement de la beauté de la nature

© Martin Duplantier

Le projet coûtera cinq millions d'euros et sera réalisé par Martin Duplantier Architects et le bureau de design Daqian Landscape.

Des postes d'observation réfléchissants pour profiter pleinement de la beauté de la nature

© Martin Duplantier

(EK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires