En images: L'amour du détail

19/10/17 à 17:33 - Mise à jour à 17:32

"The details are not the details, they make the design", clamait Charles Eames. L'architecte d'intérieur Roos Blower et le menuisier Erik Dingenen en sont aussi parfaitement convaincus. Preuve en est faite dans l'appartement situé au-dessus de l'atelier de ce dernier, là où tous deux ont pu démontrer leur forte propension au perfectionnisme.

On dit souvent que la construction ou la rénovation constitue le test relationnel ultime, mais de tels travaux peuvent également être à l'origine d'une relation. Après avoir habité à Londres pendant plusieurs années, Claudia Masbaum est retournée en Allemagne et y a acheté un appartement. Elle a alors fait appel à une architecte d'intérieur belge : Roos Blower, du bureau Aerts+Blower à Malines. Pour ce projet, cette dernière a choisi de collaborer avec Erik Dingenen de la société Wood You, dans le Limbourg. "C'est l'un des meilleurs menuisiers que je connaisse, explique Roos. Il se met la barre très haut et travaille de manière minutieuse, comme moi..." À l'époque, Claudia et Erik étaient tous deux célibataires. Il y a eu comme une étincelle entre eux, au point de se marier l'année dernière. "Mon appartement de Mönchengladbach est magnifique, mais j'ai rapidement confié un deuxième projet à Roos, car Erik et moi voulions habiter ensemble au-dessus de son atelier", sourit Claudia.

Nid d'amour

La menuiserie Wood You est située dans un zoning industriel à Meeuwen. Erik a fait construire le bâtiment en 2013. Il s'étend sur 3 600 mètres carrés et sa structure est en acier. Au rez-de-chaussée, il y a principalement des bureaux, au-dessus desquels trônait un espace vide de 140 mètres carrés, avec une hauteur sous plafond de 3,6 mètres et de grands châssis en aluminium à l'avant. "Au cours des premières années, Erik ne savait pas vraiment quoi en faire, raconte Roos. Il envisageait d'en faire un appartement pour ses deux filles, et m'avait demandé de faire des plans, mais cela n'avait pas abouti. Lorsqu'il m'a annoncé qu'il voulait en faire un nid d'amour pour Claudia et lui, je suis repartie de zéro." Claudia et Erik lui ont donné carte blanche, car tous deux se fiaient à son bon goût. "Ce qui fut vraiment agréable avec ce projet, c'est qu'Erik pouvait tout faire lui-même et travailler aussi avec les plus beaux matériaux. C'est comme s'il n'y avait pas de limites, et cela m'a permis d'être très créative", ajoute Roos.

Je Vais Construire 405

Texte: Katrien Depoorter

Nos partenaires