En images : un cube en verre avec une vue magnifique sur la vallée

23/02/15 à 11:44 - Mise à jour à 24/02/15 à 10:59

Pour répondre aux desiderata des clients et intégrer le projet dans un site remarquable, l'architecte Olivier Fourneau a imaginé une habitation à ossature bois : une structure claire et lisible qui témoigne d'un véritable art de construire, et en symbiose avec la nature environnante.

Sur la route sinueuse qui mène à cette villa hors du commun, le charme opère déjà : la douce lumière automnale fait vibrer les couleurs chaudes et variées des arbres du bois béni de Wihou. Situé sur les hauteurs du sillon mosan, le petit village de la commune de Visé s'implante sur les terrasses de la Meuse dans un magnifique écrin de verdure. Un lieu inspirant, forcément. Pour créer. Pour y vivre.

Après avoir vécu des années dans leur grande maison familiale, Charlotte et Thibaut avaient envie de changer de vie. Les enfants ayant quitté le nid, c'était le moment de le recréer à leur échelle, adapté à leurs besoins d'aujourd'hui. Fallait-il encore trouver l'endroit idéal pour ses amoureux de calme et de nature. C'est finalement non loin de leurs racines que le coup de foudre s'est produit pour une parcelle en pente entourée d'arbres magnifiques. Parfaitement orienté, ouvert vers la vallée, le terrain surplombe une petite chapelle dont le charme n'a pas laissé les propriétaires indifférents. Un lieu poétique qu'ils évoquent avec ravissement.

Ancrée dans l'environnement

Les futurs habitants avaient fixé leurs priorités dès le départ : lumière, simplicité, relation forte avec le paysage, lien avec la nature environnante, respect du lieu. Tous deux désiraient aussi intégrer la cuisine aux pièces de vie. Charlotte souhaitait disposer d'un espace de méditation et Thibaut aimait l'idée de profiter d'un point d'eau : "pour ce qu'elle évoque, confie-t-il, l'eau qui coule comme le temps qui passe, l'eau qui nettoie... pour sa beauté, pour la vie qu'elle représente". Tels étaient les desiderata que le maître d'oeuvre devait combiner aux particularités du site pour concevoir ce projet riche et original. La pente du terrain a permis d'implanter l'habitation à l'abri de la route et de passer pratiquement inaperçue. "Le but était de créer une maison humble et discrète", précise Olivier Fourneau. Les environs boisés, si beaux et tellement présents, ont incité l'architecte à garder la maison aussi modeste que possible. L'architecture se fait légère, réservée. C'est la nature qui tient la vedette.

Ouverte et baignée de lumière

L'orientation idéale du lieu - sud-ouest côté jardin vers la vue dégagée - et la protection des nombreux feuillus alentour ont permis de réaliser une maison très ouverte vers le paysage. C'est grâce au potentiel du terrain, offrant la possibilité d'ouvrir la maison sans exposer l'intimité des occupants, qui a conditionné le choix de la structure en bois mise en oeuvre. Le système poteaux-poutres permet une ouverture maximale sans que cela ne dénature sa structure initiale. Jamais un système constructif n'a aussi justement traduit son intention, respectant le mode de vie des habitants et maximisant sa relation avec l'environnement.

Texte: Marie Delooz / Foto's: Laurent Brandajs

'Tu bâtis, je rénove' n°307

Olivier Fourneau Architectes - www.fourneau.eu

En savoir plus sur:

Nos partenaires