En images: une maison compacte qui joue avec la lumière

09/02/17 à 13:07 - Mise à jour à 13:06

Au pied d'un terrain en pente offrant de jolies vues sur la nature environnante, l'architecte Laurent Devos a imaginé un bâtiment au gabarit compact, respectueux des habitations voisines. Alliant design épuré et efficacité énergétique, la maison trois façades tire habilement profit de sa mitoyenneté.

Le projet résonne un peu comme un retour aux sources. Après avoir vécu plusieurs années à Bruxelles, l'architecte et sa famille décident de quitter la ville pour s'installer dans leur campagne brabançonne d'origine. En prévision de ce changement de vie, Laurent et son épouse avaient acquis, dix ans plus tôt, un terrain. Particularité de celui-ci : une autre maison était implantée sur la mitoyenneté commune. Fameuse contrainte, mais belle opportunité aussi. Lorsque le projet démarre, cette habitation mitoyenne est justement à louer. Le couple saute sur l'occasion et signe un bail de trois ans. Quoi de plus facile que d'être sur place pour imaginer un projet et en suivre le chantier !

En raison de la situation existante, le service d'urbanisme local exige la construction d'une habitation trois façades accolée à sa voisine. " L'enjeu était de s'intégrer sans imiter l'ancien, et de tirer parti de toutes les potentialités du terrain contraignant ", confie Laurent Devos, architecte et maître d'ouvrage. Car une contrainte de taille s'impose d'emblée : la bonne orientation sud-ouest est située exactement du côté du mitoyen. Cela n'effraie pas le concepteur du projet, qui a plus d'un tour dans son sac pour pallier les inconvénients de la situation de départ. Un astucieux décrochement du pignon permet une entrée de lumière inattendue et gère par la même occasion la liaison entre l'ancien et le nouveau.

Texte: Marie Delooz

Je Vais Construire n° 397.

Nos partenaires